COMMENT CHOISIR UNE LAMPE FRONTALE ?

Lampe frontale à pile, lampe frontale rechargeable, multi-faisceaux, avec ou sans mode rouge ? Il n’est pas toujours évident de bien choisir sa lampe frontale.

Est-ce qu'il est plus important de privilégier une lampe frontale ultra puissante ou avec une longue autonomie ? Avez-vous besoin d'une lampe d'appoint pour libérer vos mains au campement ou d'une lampe qui permette de randonner de nuit ?

Pour bien choisir les fonctions dont vous avez besoin, suivez notre guide !

Comment choisir une lampe frontale - meilleure lampe frontale

LA LAMPE FRONTALE, L'ALLIÉE DE TOUS LES SPORTIFS AMOUREUX DE LA NATURE

Outil indispensable de vos sorties nocturnes, la lampe frontale a conquis de nombreux univers sportifs : vélo, camping, randonnée, trekking, course à pied, trail, chasse, pêche et bien d’autres encore...
Investir dans une bonne lampe frontale c'est acheter un produit versatile qui sera utile dans de nombreuses situations.

En effet la lampe frontale permet de libérer vos mains et d’orienter automatiquement le faisceau de lumière en suivant le mouvement de la tête, à la différence des lampes torches, dont la compacité séduira les campeurs, ou des lampes pectorales, développées spécifiquement pour la course à pied.

Choisir la meilleure lampe frontale pour son besoin, peut en revanche être très complexe tant l’offre est grande sur le marché.
Pourtant, toutes les lampes frontales ne sont pas conçues de la même façon en fonction de leur utilisation, et ce choix dépend aussi de votre budget et de vos préférences.
Ici, on vous explique donc comment choisir la lampe frontale qui proposera le meilleur rapport besoin/prix pour vous !

Choisir LA MEILLEURE lampe frontale : le sommaire

LE DESIGN SPORTIF

Le design est la base de tout objet. Si au premier coup d’oeil vous pouvez reconnaître une voiture utilitaire d’une berline familiale, il en va de même pour une lampe frontale !
On distingue, en effet, deux grandes catégories : les lampes frontales de randonnée, trekking, bivouac et autres sports de montagne et les lampes frontales de course à pied et en particulier de trail.

meilleure lampe frontale bivouac camping randonnée

Frontales de randonnée

Ces frontales sont compactes et constituées d’un seul bloc porté sur l’avant du front et permettant le port sur ou sous un casque de montagne.
L’absence de bloc arrière favorise la légèreté et facilite l’utilisation au bivouac ou en refuge lors de la lecture, couchée ou en appui contre un mur.
Elle est aussi plus facile à ranger dans un sac ou dans la poche d’une veste. Certains modèles de bivouac, dits “ultra-compacts”, sont plébiscités pour leur taille et leur poids plume.

meilleure lampe frontale trail running

Frontales de trail ou course à pied

Ces frontales sont, à l’inverse, constituées de deux blocs séparés : un bloc d’éclairage très léger à l’avant et une batterie à l’arrière permettant de répartir le poids sur la tête. La partie la plus lourde se trouve proche de la nuque pour limiter les efforts de la tête lors des impacts propres à la course.
La séparation du bloc d’éclairage est, par ailleurs, très utile pour faciliter le refroidissement de la LED en l’éloignant de la batterie car ces lampes sont, en général, très puissantes. La position de la batterie à l’arrière favorise le branchement par USB même en course ou le déport de la batterie tout entière dans le sac à l’aide d’un câble-rallonge.

Cas particulier : 
la lampe pectorale

Decathlon aime innover pour proposer des produits toujours plus adaptés aux besoins des utilisateurs. C'est pourquoi en 2015 les premières lampes pectorales ont été créées.
Ces lampes, destinées spécifiquement à la course à pied sur route, s’utilisent seules ou en complément d’une lampe frontale.

L'éclairage est placé sur le torse et un boîtier dans le dos intègre la batterie tout en assurant la visibilité arrière grâce à une led rouge.
Très puissantes et plus adaptées pour un coureur qu'une frontale seule qui bouge au rythme de la course, ce type de lampe permet de mieux anticiper les éventuels obstacles sur la route.

meilleure lampe pectorale
meilleure lampe pectorale

QUELLE PUISSANCE EN LUMENS POUR UNE BONNE LAMPE FRONTALE ?

Comme tous les produits d’éclairage, sportifs ou non, la puissance d’une lampe frontale est donnée en lumens.
Les lumens correspondent à la quantité de lumière réellement émise par la source : la LED. Ou diode électroluminescente en Français (DEL du coup). Généralement on en utilise plusieurs pour obtenir une lampe.

La led est un composant électronique déterminant dans la qualité de la lampe, en particulier pour ce qui est de la consommation, la robustesse dans le temps et le confort d’éclairage (lumière froide, lumière chaude).
Plus on monte en gamme, moins les LEDs consomment en basse puissance et plus elles permettent d’éclairer très fort. Attention néanmoins car la course aux lumens a ses limites : plus la lampe frontale éclaire fort, plus elle puise dans sa batterie même si la led est de qualité supérieure.
Plutôt que de vouloir épater les copains en éclairant les sommets et se retrouver sans batterie en moins d’une heure, mieux vaut choisir la puissance adaptée à chaque passage et s’assurer des nuits sans mauvaise surprise : qui veut aller loin, ménage sa monture, ou comme on dit chez les pros de la frontale, qui veut éclairer longtemps, éclaire intelligemment !

Combien de lumens sont nécessaires en fonction de mon activité ?

Pour une utilisation au camp ou au bivouac, une lampe frontale de 30 à 100 lumens convient largement. Son éclairage est en général chaud (lumière jaune) et sa puissance réduite garantit une bonne autonomie. Vous allez pouvoir éclairer des objets qui se trouvent près de vous. Cela évitera aussi d'éblouir vos camarades de campement lorsque par mégarde vous leur mettrez la lampe dans les yeux en les regardant. Oui, ça arrive à tout le monde même quand on s'y connait en lumière...

Pour une utilisation en marche nocturne et en particulier lorsque le terrain est accidenté, il faut privilégier une lampe frontale de 150 à 400 lumens qui permettra de voir très loin lorsque nécessaire et d’éviter des pièges tels que les racines et les passages techniques en forêt ou sur rochers. Cela dit, si vous marchez en regardant vos pieds, vous pouvez diminuer la puissance du faisceau puis la réaugmenter une fois que vous regardez au loin.

combien de lumens
combien de lumens

QUELLE BATTERIE POUR UNE FRONTALE DE RANDONNÉE ?

Le choix de la batterie d'une lampe est important car il dépend de ce que vous allez faire avec votre frontale.

La plupart des lampes frontales utilisent soit des piles (AA ou AAA) soit des batteries rechargeables (piles rechargeables NiMH ou Accu Lithium).
Évidemment, une lampe frontale rechargeable sera plus chère à l’achat mais se révélera moins coûteuse dans le temps (si elle est utilisée souvent) et limitera les déchets de piles !

Couplée avec l’utilisation d’un chargeur solaire ou d’une batterie portable ("powerbank" comme on dit dans le jargon des ingénieurs en lampes frontales), une lampe frontale rechargeable permet de voyager en toute autonomie lors de randonnées de plusieurs jours ou les longs treks. D'autant que vous allez chercher à vous alléger, donc partir avec une réserve de piles n'est pas envisageable.
Les modèles de lampes frontales rechargeables de milieu de gamme, proposent en général une batterie rechargeable par USB intégrée à la lampe. C'est un avantage en compacité mais une contrainte car vous ne pourrez pas utiliser la lampe lorsqu'elle est en charge. Il faut donc bien prévoir de vérifier la charge de la batterie avant de partir.
Certains modèles haut de gamme proposent une batterie rechargeable en USB et escamotable. C'est un avantage important car vous allez pouvoir acheter un accu supplémentaire que vous rechargerez pendant que vous utilisez la lampe. Vous pourrez même parfois, au besoin, utiliser des piles lorsqu’un adaptateur est disponible. Si cette dernière option vous intéresse, la lampe frontale TREK 900 USB le propose : vous allez pouvoir aller plus loin et toujours bien éclairés !

frontale rechargeable

LES MODES D'ÉCLAIRAGE

Commandés par un ou plusieurs boutons, les modes d’éclairage sont des niveaux de puissance prédéterminés permettant de choisir la puissance de la lampe frontale en fonction de la situation : vous n'avez pas le même besoin si vous marchez de nuit ou si vous lisez dans votre tente.
Chez Decathlon, toutes les lampes frontales de randonnée et trekking sont conçues pour que le mode rouge ou le mode le plus faible s’allume en premier. Cela permet de ne pas éblouir ceux qui vous entourent et de ne pas réveiller votre voisin de chambrée si vous devez vous lever la nuit.

En fonction des modèles (du plus simple au plus haut de gamme), les lampes frontales proposent les modes suivants:
> Un mode rouge fixe pour voir sans éblouir l’entourage. Ce mode très économe en énergie permet au besoin de laisser la lampe allumée la nuit pour servir de repère ou de veilleuse.
> Un mode éco pour l’utilisation au bivouac et une plus grande autonomie
> Un mode moyen pour la marche sur piste et sentier peu techniques : il permet de voir tout en ménageant la batterie
> Un mode fort pour la randonnée sur sentiers techniques et les sports plus rapides
> Un mode boost, délivrant le maximum de puissance pendant quelques secondes afin de voir très loin lors de passages très techniques ou pour la recherche d’itinéraires hors-sentiers
> Un mode blanc clignotant, de type balise de détresse pour être visible en cas de besoin. Ce mode, comme le mode rouge fixe, est très peu consommateur d'énergie pour des raisons d'économie d'énergie en cas de situation d'urgence.

Le saviez-vous ?
La plupart des lampes de course à pied et de trail proposent un mode clignotant à l’avant et/ou à l'arrière de la tête pour signaler sa présence mais ne proposent pas toujours le mode rouge fixe.

LE VERROUILLAGE

Mécanique ou électronique, le verrouillage d’une lampe frontale s’avère très utile.
En effet, lorsque celle-ci est transportée, ballotée dans un sac à dos ou une poche soumise à des chocs, ce système évite qu'elle ne s'allume : ce serait dommage de ne plus avoir de batterie parce que votre lampe a éclairé l'intérieur de votre sac à dos alors que vous randonniez...

Bref, si vous savez que vous allez demander beaucoup à votre frontale, prenez-en une équipée d'un système de verrouillage pour vous assurer qu'elle soit toujours au top lorsque vous la sortez de sa poche.
Les modes de verrouillage sont en général disponibles dès le milieu de gamme.

LE MODE RÉSERVE

Ce mode permet de conserver une réserve d’énergie dans votre lampe frontale lorsque la batterie arrive en fin de capacité, un peu comme la réserve d'essence dans votre voiture.
La lampe frontale clignote trois fois et réduit automatiquement sa puissance entre 20 et 50 lumens pendant environ 1h. Cela vous permettre de rentrer ou de finir votre sortie en sécurité. Mais soyez vigilant lorsque la lampe vous alerte car ensuite la batterie sera complètement vidée (comme le réservoir de votre voiture si vous utilisez toute la réserve...).

LE DIMMING

Le mode dimming (en français “gradateur de lumière”) est présent uniquement sur certains modèles et permet un ajustement très précis de la puissance lorsqu'on reste appuyé sur le bouton d’allumage.
Il est particulièrement intéressant au bivouac, pour que les yeux s'accommodent à l’obscurité. Ainsi, la réduction de l’éclairage permet de voir aussi bien tout en préservant la batterie.

LARGEUR De FAISCEAU DE LA LAMPE 

Le champ d’éclairage de votre lampe frontale doit correspondre au champ de vision que vous recherchez.

En général, plus le déplacement est lent, plus on privilégiera une lampe frontale à champ large (entre 30° et 45° d’angle). C'est utile par exemple lorsque vous êtes sur votre campement au bivouac ou en marche sur piste, où vous savez qu'il n'y a pas d'obstacle. Tous nos modèles de lampes frontales pour le trekking sont équipés d'un champ large.

Pour la course à pied et en particulier le trail où le déplacement est rapide et que l’on cherche à voir très loin, on privilégiera, à puissance équivalente, une lampe frontale au faisceau étroit (entre 10° et 25°) afin de concentrer et d’optimiser l’utilisation de la puissance émise par la LED.

Si le champ est fixe sur beaucoup de modèles premiers prix et milieu de gamme, certains modèles plus haut de gamme proposent des faisceaux mixtes (avec deux LEDs et deux largeurs de faisceau). Vous pouvez ainsi adapter le faisceau précisément en fonction de l'utilisation que vous allez faire de votre lampe frontale.

meilleure lampe frontale camping bivouac

LA RÉSISTANCE AUX CHOCS ET À L'EAU DE VOTRE FRONTALE

Comme tous les produits outdoor, une lampe frontale doit pouvoir résister à l’épreuve de la pluie, des chocs et de l’abrasion. C'est pourquoi nous les testons, afin de vous garantir des performances optimales, même en cas de conditions météos compliquées.

L’indice de protection ou IPXX permet de vous renseigner sur son degré de robustesse.
Le premier X correspond à la protection aux particules solides comme la poussière, le sable, etc.
Le second X correspond à la protection contre les intrusions d’eau.

La plupart des modèles de lampes frontales supportent la pluie soit IPX4.
Lorsque la lampe frontale peut résister à des projections d’eau plus importantes (comme sous une cascade par exemple), l’indice pourra être IPX5 (projections d'eau fortes) voire même IPX6.
Quand la frontale résiste à une courte immersion, elle sera notée IPX7 (résistance jusqu’à 30 minutes sous 1 mètre d’eau). Si elle peut supporter davantage d'eau, elle obtiendra l'IPX8 (plus de 30 minutes et plus de 1 mètre d’eau) mais ces lampes sont généralement réservées aux amateurs de canyoning.

Concernant la protection aux poussières, l’indice est rarement utilisé.
L’indice 5 (par exemple IP56) correspond à la protection contre des particules de plus d'un millimètre et à de possibles dépôts de poussières non nuisibles.
L’indice maximum de 6 (par exemple IP67) indique quant à lui une protection totale aux poussières.

Donc en fonction de la météo, vous allez prendre un indice de protection à l'eau plus ou moins élevé car il peut arriver de randonner sous la pluie pendant plusieurs jours si vous êtes en trek. Une lampe frontale de protection IPX4 doit pouvoir suffire à condition qu'elle soit protégée lorsque vous ne l'utilisez pas. Et bien sûr vous serez plus vigilant à la résistance aux poussières de votre lampe frontale, si vous prévoyez un trek dans le désert.

L’ERGONOMIE DE RÉGLAGE DE LA FRONTALE

Pour que la lampe frontale soit simple et intuitive à utiliser, nous avons développé des systèmes de commande ergonomiques afin de pouvoir facilement et rapidement sélectionner le mode d'éclairage souhaité.
Sur une lampe frontale de randonnée et de trekking milieu et haut de gamme, la solution est une double commande + et -  avec des boutons larges, facilement manipulables, même avec des gants.
Sur une lampe frontale de trail, il s’agit d’une molette placée sur le côté du module d’éclairage. Dans les deux cas, ces solutions permettent d’augmenter ou réduire la puissance rapidement sans devoir “cycler” entre les modes.

Par ailleurs, pouvoir aisément adapter la frontale à la taille de votre crâne est un point de détail qui a toute son importance. Nos frontales sont équipées d'un élastique et de deux boucles de réglage symétriques, qui rendent plus facile le serrage. Enfants, adultes et casques de sport de montagne, les frontales doivent pouvoir s'adapter à tous les gabarits !

Certaines lampes permettent également d'orienter la lampe vers le bas. Cela évite que le faisceau soit juste à la hauteur du visage de vos amis campeurs lorsque vous êtes au bivouac. Et si vous randonnez de nuit, pas besoin de baisser la tête pour éclairer devant vos pieds.

Comment choisir une lampe frontale ?

conseil rédigé par bruno

Chef de produit lighting

Mon petit conseil en plus
Le bandeau de réglage de votre frontale est, sur certains modèles, conçu pour être lavé. Il suffit de le désolidariser de la lampe et de le mettre en machine, idéalement dans un sachet de protection pour éviter que les boucles de réglage ne s'abîment durant le cycle de lavage.
Si vous avez l'habitude de prêter votre matériel ou si vous avez porté votre frontale longtemps, en suant pendant l'effort, n'hésitez pas à prendre le temps de laver l'élastique, vous aurez l'impression d'avoir une frontale toute neuve !