Comment choisir des jumelles de randonnée ?

Vous partez randonner ? Emportez votre paire de jumelles avec vous pour observer la faune et la flore en montagne. Un jeu pour les enfants, un spectacle pour les yeux des randonneurs : les jumelles vous font découvrir un autre monde. On vous guide pour choisir les jumelles qui vous correspondent !

Comment choisir ses jumelles - titre

4 grands critères sont à prendre en compte pour choisir des jumelles de randonnée :
le grossissement de la lentille, le réglage, la luminosité et le poids/la compacité.

NB : Une paire de jumelles, ça n'a l'air de rien comme ça, mais c'est extrêmement complexe et technique, d'où la densité de cet article. Tenez bon ! À la fin de cette lecture, vous pourrez choisir des jumelles de randonnée, en plus de pouvoir briller aux repas de famille avec tout ce savoir !

Sommaire

Petite histoire des jumelles

Les premières jumelles auraient été inventées en 1608 aux... pays-Bas ! Pas étonnant, de la part d'un peuple voyageur et surtout navigateur. C'est l'opticien Hans Lippershey qui les a conçu, à la demande du gouvernement néerlandais, qui voulait adopter la longue-vue à la vision binoculaire. Les jumelles, ce sont donc des petits bijoux de sciences physiques, initialement conçues dans un but utilitaire et qui finalement sont devenues des indispensables de nos loisirs en outdoor pour observer et admirer la nature alentour.

Rapide Anatomie des jumelles

Une paire de jumelles, de manière très simplifiée, est un dispositif optique binoculaire (opposé à monoculaire, comme les loupes ou les longues-vues), qui permet de zoomer et de mieux voir des objets au loin. Une paire de jumelle est constitué de deux lunettes symétriques montées en parallèles (une pour chaque œil), ce qui permet une vision stéréoscopique.

On trouve à l'intérieur une paire d'objectif qui laissent entrer la lumière. Cette dernière va passer à travers des prismes qui vont "plier" le faisceau lumineux et le préparer à passer à travers les lentilles qui sont proches des yeux et qui vont vous présenter l'image finale, zoomée et dans le bon sens ! Bref, grâce à un jeu de verres qui va aller modifier la lumière qui rentre dans les jumelles, vous allez pouvoir voir plus loin ! Et comme vous vous en doutez, il existe des centaines de manières de construire des jumelles, des épaisseurs, des qualités et des modèles variés de prismes et de lentilles. Sans parler des différents types de montage, de design, etc. 

Faisons-en le tour dans cet article, en gardant à l'esprit que ce sont des jumelles de randonnée dont vous avez besoin et pas de jumelles pour naviguer en mer ;)


Petit rappel des cours de sciences physiques sont (peut-être) loin derrière vous : la lumière est un ensemble de photons renvoyés par les objets. C'est donc grâce à la lumière que l'on peut voir les objets autour de nous car ces derniers renvoient les photons vers notre œil qui envoit ensuite le message au cerveau qui va ensuite interpréter l'ensemble. Au final, les jumelles c'est un peu une extension pour booster les capacités de vos yeux.

Comment choisir des jumelles de randonnée ?

Quelles jumelles choisir pour observer la nature ?

Les modèles de jumelles de randonnée (ou plus largement de plein air) sont variés ! Il n'est pas facile de trouver un guide d'achat complet ou dédié aux adeptes de randonnée de tout niveau. Pourtant, même si certains modèles de jumelles sont spécialement conçus pour résister à toutes les conditions météo, aux chutes, ou sont même pensés pour être à l'épreuve des enfants, les jumelles ont toutes en commun 4 grandes caractéristiques. Elles possèdent toutes : 

• une valeur de grossissement ;
• une possibilité (ou pas) de réglage ;
• une luminosité qui va vous permettre de voir clairement même quand le soleil n'est pas encore à son zénith
• un poids et une compacité (le volume que la paire de jumelle va occuper dans votre sac) qui lui sont propres.

Passons en revu ces différents critères pour vous aider à choisir les meilleures jumelles de randonnée selon vos besoins (ou ceux de vos enfants).

1/ Le grossissement des jumelles de randonnée

Une paire de jumelles se caractérise par 2 chiffres : 10x42, 8x25, 7x50, 10x32, etc.
Le premier correspond au grossissement, le deuxième à la taille des lentilles.

Par exemple : 10x42 = grossissement (c'est-à-dire le zoom) x diamètre (c'est-à-dire la taille de la lentille, ou l'ouverture)

Chez Quechua, nous vous proposons des modèles de jumelles avec trois grossissements différents : x6, x10 et x12. Ok, mais ces chiffres, que veulent-ils vraiment dire ? À partir de quelle valeur allez-vous pouvoir observer des gypaètes barbus ou une marmotte repérée au loin ? On fait le point :

Pourquoi une paire de jumelles sera plus ou moins "puissante" ?

La taille du grossissement est en général le premier critère qui vous aidera à choisir vos jumelles de randonnée.

Pour faire simple, comme avec les loupes (parce que finalement, les jumelles, ce sont des petites loupes d'extérieur réglables pour les yeux), plus la valeur du grossissement sera haute, plus vous allez pouvoir "zoomer" dans la vraie vie et pouvoir en apprécier les petits détails. Mais attention, cela va aussi impacter la stabilité de l'image et vous donner un large champ de vision ou au contraire un champ de vision très réduit selon le grossissement. Regardons cela en détail !

Comment choisir des jumelles puissantes ? Quel est le meilleur grossissement ?

La taille du grossissement va vous permettre d'obtenir un "zoom" plus ou moins important et donc de plus ou moins voir les petits détails lointains. Par exemple, un modèle de jumelles avec un grossissement x6 vous permettent de voir un objet comme s'il était 6 fois plus près de vous (pas besoin d'avoir fait "Math Sup spé math", pour l'instant c'est très simple !). Je vous laisse faire le calcul pour l'observation des oiseaux ou d'autres animaux dont il n'est pas toujours facile de s'approcher ou avec lesquels il faut mieux garder ses distances pour ne pas les déranger. Car oui, l'intérêt des jumelles c'est de pouvoir observer la faune sans déranger ;)


Si vous préférez un exemple concret : si avec des jumelles x10 vous observez une petite marmotte (en train d'emballer du chocolat dans du papier d'alu... ou pas !) à 100 mètres, vous aurez l'impression qu'elle n'est qu'à 10 mètres. Pas mal, n'est-ce pas ?

Pour le choix du grossissement, et donc de la puissance de vos jumelles, cela dépendra de ce que vous souhaitez observer et de la stabilité de vos mains. En effet, les meilleures jumelles pour vous ne sont pas forcément celles avec la plus haute valeur de "zoom" ! Et oui, il serait dommage d'investir dans une paire de jumelles de randonnée "hyper-puissante" avec beaucoup de petits détails visibles, mais aussi "hyper-sensible" aux tremblements quand vous n'avez pas la main sûre (surtout après avoir gravi une pente avec un dénivelé particulièrement fort... parfois ça secoue !).

Comment choisir des jumelles de randonnée ?

Est-ce que la taille de la lentille, ça compte ?

Nous vous parlons beaucoup du grossissement de la lentille. Mais est-ce que la taille de la lentille compte également quand vous devez choisir votre paire de jumelles ? 

En première lieux, sachez que le diamètre de la lentille va conditionner la taille des jumelles elles-mêmes, et donc leur encombrement. Et oui ! Plus grand sera de diamètre de la lentille, plus grand sera le reste des jumelles, impossible de vraiment tricher là-dessus ! Donc, si vous cherchez un modèle dit "de poche", qui correspond à un format compact de jumelles, tournez-vous vers des diamètres de lentille plus faibles. Si les verres sont de qualité, ainsi que le reste des jumelles, vous pourrez très bien être satisfait·es avec un plus petit diamètre de lentille.

Au-delà de la taille, le diamètre de la lentille va impacter le poids des jumelles. Logique : plus il y a de diamètre, plus il y a de lentille. Et plus il y a de lentille, plus il y a de verre. CQFD. Mais alors, on parle d'un poids négligeable, ou pas ? Cela se compte en centaine de grammes : par exemple pour deux paires de jumelles avec un grossissement de x10, celle avec une lentille de 25 fera 300 gr quand celle à 42 fera 700 gr. Mais grâce à cette lentille plus grande, vous verrez mieux de l'aube jusqu'au crépuscule. De plus, vous aurez un champ de vision plus grand ! À vous de voir selon l'utilisation que vous allez faire de votre paire de jumelles si vous prioriser son poids ou alors sa luminosité !

Comment connaître la taille de la lentille d'une paire de jumelles ?

Bien souvent, le diamètre de la taille de la lentille est donné avec la valeur de grossissement sous cette forme : "valeur du grossissement x diamètre de la lentille principale en mm". Par exemple, pour une paire de jumelle avec un grossissement x6 et un diamètre de lentille de 30 mm, vous verrez écrit "6x30".

Vous avez peut-être remarqué quelques lignes plus haut l'utilisation du terme "lentille principale". En effet, les jumelles disposent d'une lentille principale, celle de l'objectif, et d'une lentille oculaire (celle du côté où vous allez mettre vos yeux). Retenez que pour le diamètre de la lentille, on se réfère toujours bien à la lentille de l'objectif !

Quelle est la meilleure paire de jumelles qui "rapproche" le plus de ce que l'on souhaite observer ?

Pour faire court : plus le grossissement est important, plus l'image sera détaillée. Attention, cela se fait à un certain prix (on a jamais rien sans rien !) : un fort grossissement réduit le champ de vision, un faible grossissement offre un large champs de vision. On peut donc dire que plus le grossissement sera important, meilleures seront les jumelles si c'est le seul critère qui vous importe. Cependant, le poids comme les possibilités de réglages sont des facteurs incontournables et vont donc également rentrer en compte dans le choix de votre modèle de jumelles !

De plus, à partir d'un grossissement x12, les tremblements sont augmentés. 

Pour les enfants, nous vous conseillons donc des jumelles x6, plus simples à utiliser et moins sensibles aux tremblements !

Également, plus le grossissement est important, plus le champ de vision est réduit. Vous dites donc bonjour aux détails, mais adieu aux vues larges et ne pourrez pas observer ce qui entoure votre cible (l'animal ou l'élément naturel que vous observez). Vous risquez donc de rater quelque chose qui se passera donc en dehors de votre nouveau champ de vision. Pour un large champ de vision, choisissez un grossissement moyen à faible (si possible, en dessous de 10). À vous de faire votre choix !

2/ Le réglage des jumelles de randonnée

Avec ou sans réglage ? A vous de choisir le plus adapté selon ce que vous recherchez !

Les jumelles pré-réglées ou "fix focus" sont plus simples d’utilisation : aucun réglage à faire, elles sont prêtes à l’emploi. Nous les conseillons pour les randonnées en famille avec des enfants, qui pourront s’en servir autant que les adultes sans devoir les régler. Seul point d’attention pour bien les utiliser : observez à une distance Avec ou sans réglage ? Cette caractéristique est à prendre en compte selon la ou les distances à observer et si vous, ou votre enfant, êtes à l'aise pour faire ces réglages. Par ailleurs, c'est important à prendre en compte quand vous partagez les jumelles de randonnée et que vous détestez quand quelqu'un d'autre vient changer vos réglages pour la mise au point. À vous de choisir le modèle le plus adapté selon ce que vous recherchez !

Les jumelles pré-réglées ou "fix focus" sont plus simples d’utilisation : aucun réglage à faire, elles sont prêtes à l’emploi. En effet, pas besoin de passer du temps sur la mise au point. Nous les conseillons pour les randonnées en famille avec des enfants, qui pourront s’en servir autant que les adultes sans devoir les régler. Seul point d’attention pour bien les utiliser : observez à une distance minimum de 20 mètres pour voir net. Si vous souhaitez faire l'observation des oiseaux dans le ciel ou zoomer sur des monts à distance pour apprendre à votre enfant à reconnaître les noms de sommet, c'est idéal.

Les modèles de jumelles réglables ou “ajustables” donnent une image plus précise et plus nette. Une molette de réglage permet de faire la mise au point de près comme de loin ! de 20 mètres pour voir net.

Les jumelles réglables ou “ajustables” donnent une image plus précise et plus nette. Une molette de réglage permet de faire la mise au point de près comme de loin !

Comment choisir des jumelles - le réglage - Quechua - Decathlon

3/ La luminosité des jumelles de randonnée

Avec des jumelles de randonnées, vous voulez voir loin mais surtout vous voulez voir clair ! C'est bien normal. La luminosité des jumelles est une affaire complexe qui dépend de 3 facteurs : 

• Le grossissement : Plus le zoom sera fort, moins l'image sera lumineuse. Et oui, vous n'aurez pas le beurre et l'argent du beurre, il faudra faire des compromis entre zoom et luminosité. Heureusement, deux autres facteurs rentrent en compte pour équilibrer le tout. Si vous avez bien suivi, le grossissement est la première valeur du duo de chiffre qui définit chaque paire de jumelles : "10x42"


• La taille des lentilles (celles du côté de l'objectif, pas celles du côté de vos yeux) : à grands objectifs... grandes images ! Vous vous souvenez ? C'est le deuxième petit chiffre qui suit la notation des jumelles : 10x42. 

• La transmission de la lumière (appelée "transmittance" dans le métier) : C'est le pourcentage total de lumière qui va arriver jusqu'à votre œil (il y aura plus ou moins de perte au sein des jumelles). La transmission de la lumière dépend beaucoup de la qualité des lentilles, mais aussi du type de prisme utilisé à l'intérieur des jumelles pour faire circuler la lumière (et donc l'image) jusqu'à votre œil. Si la valeur de transmission de la lumière est faible, vous verrez beaucoup moins bien par temps couvert, ou si le soleil se lève ou se couche. Pour des jumelles utilisables toute la journée, optez plutôt pour une transmittance autour des 90%. 

NB : si vos jumelles ne vous servent qu'en plein jour et jamais au crépuscule ou à l'aube, vous n'aurez pas besoin d'une grande luminosité : inutile donc de dépenser dans un modèle de compèt'. En effet, le "surplus" de lumière produit en journée ne rentrera presque pas dans votre œil car la pupille sera plus petite en journée. Vous y gagnerez juste un petit peu... Le soir par contre, votre pupille va s'élargir pour laisser un maximum de lumière entrer. Donc, si vous êtes plutôt du genre matinale ou nocturne et que vous aimez observer les animaux quand il y a encore peu de lumière, alors cela vaut le coup d'investir dans des jumelles avec une très bonne luminosité.

Comment choisir des jumelles de randonnée ?

4/ Le poids & la compacité des jumelles de randonnée

Pourquoi, chez Quechua, proposons-nous des jumelles de rando légères ?

En randonnée, les jumelles deviennent vite lourdes et encombrantes. Le poids devient donc rapidement une caractéristique incontournable. Afin de minimiser la charge dans votre sac-à-dos, tous nos modèles de jumelles font moins de 350 g, poids à partir duquel elles peuvent devenir gênantes. Cela n'a pas l'air lourd comme cela, mais au bout de la journée, vous allez sentir la différence dans votre sac à dos et surtout quand vous allez devoir les tenir longtemps pour guetter un animal.

Vous pouvez également opter pour un modèle monoculaire, plus compact dans le sac et plus facile à manier, car il ne nécessite qu'une seule main pour être utilisé !

Comment reconnaître une paire de jumelles de qualité ?

Comment ne pas être ébloui lorsque les rayons de lumière se réfléchissent sur un chemin pierreux ou sur la neige ?

Optez pour des lunettes de soleil à verres polarisants !

Le principe est simple, une « barrière » de cristaux microscopiques empêche la lumière réfléchie de pénétrer à l’intérieur de l’œil. Ce type de verresÀ vue de nez, quand vous parcourez un site internet, beaucoup de jumelles se ressemblent, alors que le prix, lui, peut varier du simple au triple (voire plus !). Mais alors, comment reconnaître une bonne paire de jumelles ? Y a-t-il des modèles à éviter ? D'autres à privilégier ? Si vous êtes sur la page internet de jumelles, attardez-vous sur la fiche technique et sur les informations suivantes :

- la qualité des lentilles : ce n'est pas seulement le grossissement (x6, x12, etc.). Mais c'est aussi la qualité du "verre" lui-même. Différents types de lentilles offrent différentes qualités optiques. Pour une qualité d'image optimale si vous êtes débutant·es ou pour les enfants, rechercher des prismes et des lentilles en verre minéral avec traitement anti-reflet. Le verre minéral a l'avantage de laisser passer 90% de la lumière, pour une image lumineuse ! Il résiste aussi bien aux rayures comparé à d'autres verres. La qualité d'un verre minérale s'écrit avec la lettre K suivi d'un numéro, par exemple "K9" ou "BaK4". Le premier, le "K9", sera parfait pour les débutant·es tandis que le "BaK4" offrira lui une qualité d'image qui conviendra aux utilisateurs et utilisatrices plus expérimentés·es. Notez que le verre minéral est très différent du verre organique (qui est, en gros, du plastique).

- le confort d'utilisation et la prise en main, grâce aux matériaux utilisés ou encore grâce au design plus ou moins ergonomique. De plus, si vous cherchez des jumelles réglables, prêtez attention à la fluidité de la molette (pour faire des mises au point rapides et non saccadées, ce qui vous permet de plus facilement saisir un animal en mouvement).

- La solidité : le silicone est recommandé pour améliorer la solidité des jumelles. En effet, il résiste bien aux chocs tout en permettant une excellente tenue.

- La luminosité des jumelles : Si vous aimez randonner aux aurores ou au crépuscule pour observer des animaux particuliers, alors il vous faudra une luminosité optimale pour vos jumelles de randonnée ! Si vous avez besoin de plus d'informations sur la luminosité des jumelles de randonnée, je vous invite à remonter au point n°3.

Si vous êtes en magasin, cherchez ces informations sur les panneaux de description produit, ou demandez conseils aux vendeurs et vendeuses qui sauront vous éclairer. offre une bonne perception des perspectives, une visibilité accrue des reliefs et une meilleure définition des contrastes. Alors, avant de préparer votre prochaine marche en montagne, choisissez des lunettes de randonnée fonctionnelles, et à votre goût pour vous protéger du soleil !"

lunette-verres-polarisants

Les petits plus pour des jumelles de randonnée vraiment tout terrain

Si vous randonnez toute l'année et surtout par tous les temps, nous vous conseillons de prêter également attention aux points suivants : 

- La résistance à l'eau : si vous randonnez quand il pleut (même un tout petit peu), vérifiez que les jumelles sont bien "waterproof",  (et oui, cela peut aussi être agréable de randonner sous la pluie, cela permet d'observer la nature autrement et de voir des animaux qu'on ne voit pas d'habitude !).

- l'anti-buée (ou fogproof pour les anglophones dans la salle) : Les jumelles qui sont waterproof sont aussi anti-buée. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour empêcher l'humidité de s'accumuler à l'intérieur des jumelles, il ne faut pas la laisser entrer. Et comme même une toute petite pluie de rien du tout pourrait s'infiltrer, ces jumelles sont waterproof et anti-buée. Ces jumelles seront parfaites si vous randonnez sous la pluie, ou en montagne car il y a de fortes amplitudes thermiques. Ces jumelles vont être hermétiques : les différentes pièces seront scellées par des joints toriques. En plus, du nitrogène est injecté dans les tubes pour éviter la formation de buée (on vous avait dit que les jumelles c'était un produit hyper-technique ?).

- Les accessoires : une bonne paire de jumelles aura la possibilité d'ajouter un cordon (encore mieux s'il est fourni !) pour pouvoir les avoir autour du cou et éviter qu'elles ne chutent. De même, c'est encore mieux si les jumelles sont livrées avec leur étui de transport et (le top du top) des protections pour couvrir chaque verre et les protéger de la poussière (un peu comme le cache sur les appareils photos). Il existe aussi des harnais qui se portent autour des épaules avec la paire de jumelles à l'avant, prêtes à être dégainées ! L'avantage du harnais, c'est que vos jumelles seront moins "ballotées" par votre marche, et iront aussi moins taper contre votre sternum (après quelques heures de marche, cela peut devenir pénible...). 

Jumelles haut de gamme ? Spéciales montagne ? Milieu de gamme ? Trouvez le type de jumelles dont vous avez (vraiment) besoin

Maintenant que vous en savez davantage, vous vous demandez peut-être encore quel modèle de jumelles vous conviendrait. Vous pourriez penser "qui peut le plus peut le moins" et vous tourner vers les meilleures paires de jumelles du marché en termes de taille de grossissement, dans des gammes de prix élevé. Cependant, bien que ces modèles correspondent à beaucoup de passionné·es, si vous êtes débutant·es, et ceci qu'importe votre âge, tournez-vous vers des modèles faciles à manier avec un grossissement dans la moyenne. 

Côté réglage, si vous savez que vous allez observer la faune et à flore à plus de vingt mètres et que vous n'éprouvez aucun plaisir à tourner les lentilles pour faire la mise au point, vous pouvez vous tourner vers un modèle avec fix focus.

Si au contraire, ces petits gestes de mise au point font partie de vos petits plaisirs ou de vos rituels (surtout si la photo est une autre de vos passions), optez pour des jumelles de randonnée réglables avec un grossissement assez élevé, si vous avez la main stable (ou un trépied).

Gardez surtout en tête que l'important c'est de choisir des jumelles qui répondent à votre besoin à vous, et pas au voisin ou à la voisine. C'est un peu comme les vêtements : prenez quelque chose à votre taille (en l'occurrence, ici, à la "taille" de votre utilisation).

5/ Jumelles de randonnée et monoculaires : quelles différences ? Quels avantages ?

Si vous ne voyez pas très bien ce que sont les monoculaires, tout est dans le nom (la vie est quand même bien faite) : "mono" pour "un" couplé avec "oculaire" pour "œil" : qui n'a qu'un oeil (l'objet, pas vous !). Maintenant que nous avons terminé la minute étymologie (pour information, cela vient du latin, si jamais vous voulez briller au camping), penchons-nous sur pourquoi avoir "un œil" avec les monoculaires ou pourquoi plutôt choisir d'avoir une "paire d'yeux" avec les jumelles. 

Tout d'abord, un argument de poids : en théorie, une paire de jumelle sera en moyenne deux fois plus lourde qu'un monoculaire. Chez Quechua, notre modèle de monoculaires spécialement pensé pour les enfants ne pèse que 78 g ! Alors que le modèle équivalent de jumelles pour enfant en pèse 208. Une différence non négligeable surtout dans leurs petites mains et dans leur petit sac à dos.

En parlant de sac à dos, le monoculaire offre une compacité supérieure, c'est-à-dire qu'il prend moins de place ! comme cela, si vous avez deux enfants qui ne sont pas très partageurs ou partageuses (il y a des âges comme ça où il est bon de se démarquer de ses frères et sœurs et d'affirmer son individualité), ou si vos enfants voulaient (à tout prix) des coloris différents, ils ou elles pourront transporter chacun·e leur monoculaire.

Enfin, la prise en main du monoculaire permet de n'utiliser qu'une seule main (surtout avec le système fix focus utilisé chez Quechua : aucun réglage à faire !).

Ces arguments, bien qu'initialement pensés pour des enfants, pourront aussi ravir les adultes qui souhaitent observer la nature facilement, sans se prendre la tête. 

Par contre, si vous êtes à la recherche de "jumelles de compétition", vous trouverez de plus puissants grossissements et des possibilités de réglages plus intéressants dans la gamme de jumelles que dans celle des monoculaires.

Comment choisir des jumelles de randonnée ?

6/ Et pour les tout-petits ?

Votre bébé n'en est plus vraiment un (le temps passe vite quand on s'amuse !), et vous l'emmenez en randonnée ? S'il ou elle tient sur ses deux pieds, la randonnée devient un moment d'exploration extraordinaire ! Mais ses petites menottes ne sont pas encore assez grandes pour les modèles de jumelles ou de monoculaires ? Pour que votre enfant puisse observer l'extraordinaire vie qui se déroule sous ses pieds, optez plutôt pour des loupes ! De quoi faire de grandes découvertes et rendre la randonnée encore plus amusante ! Cependant, la vieille loupe qui traine dans le tiroir du meuble de l'entrée depuis votre emménagement ne sera peut-être pas l'affaire.

Préférez une loupe avec un matériau souple et résistant à la fois (par exemple : le silicone ou le plastique PMMA qui est résistant à l'impact), pour une bonne prise en main et pour résister à la terre, aux chutes, etc. Bref, à l'épreuve de la nature et des jeunes enfants. Le diamètre de la lentille pourra être généreux (plusieurs centimètres). Pas besoin d'un grossissement très fort, un x3 suffira amplement pour aller observer trésors de la nature, comme les insectes, les traces dans le sol et les plantes. Enfin, vérifiez le poids de la loupe ! Chez Quechua, nos loupes de plein air pèsent 50 g tout rond.

Comment choisir des jumelles de randonnée ?

Voilà, vous en savez plus pour choisir les meilleures jumelles de randonnée en fonction des besoins qui vous sont propres. Vos sorties en plein air deviendront encore plus ludiques et amusantes grâce aux jumelles. À vous l'observation des oiseaux ou des paysages de montagne ou d'ailleurs !

Comment choisir des jumelles de randonnée ?

Agathe

Passionnée de randonnée et de nature