Comment choisir son home trainer ?

Le home trainer est une pratique du cyclisme qui séduit de plus en plus.
Découvrez à travers ce conseil les différents types de home trainers et adoptez celui fait pour vous ! 

Comment choisir un home-trainer ?

Le home trainer est une pratique sportive qui s'est beaucoup démocratisée ces dernières années. Beaucoup pensent que son usage est réservé aux sportifs de haut niveau. Détrompez-vous !
 Dans ce conseil, nous découvrirons ensemble cette pratique et nous répondrons aux questions que vous nous posez le plus souvent. 
Préparez vos cuisses, RIDE ON !

Qu'est-ce qu'un entrainement en home-trainer ?

Le home-trainer est un accessoire originellement conçu pour les cyclistes professionnel•le•s pour s'échauffer avant une course ou travailler sur des exercices spécifiques. Aujourd'hui, il est à la portée de tous, débutant comme expert et a de nombreux avantages.
Facile d'accès, avec une large gamme, la pratique du home trainer séduit de plus en plus.

Les pratiquants du cyclisme y verront un moyen de continuer l'entrainement en hiver sans devoir affronter le froid ou la pluie. Mieux encore, cela permet de varier sa pratique et de découvrir une autre facette du vélo !

Mais du coup, concrètement, le home-trainer c'est pour qui ?
Et bien, pour tout le monde au final ! Du cycliste qui veut être poussé au maximum de ses capacités à celui qui veut dérouler les jambes tranquillement, en passant par celui qui souhaite se remettre en forme tout en restant au chaud et au sec, tout•e cycliste est bienvenu•e sur un home trainer.

Comment choisir un home-trainer ?

Comment bien choisir son home trainer ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la pratique, passons à l'étape du choix que votre home-trainer. Vous allez rapidement vous rendre compte en faisant vos recherches que le choix est large, très large. C'est pourquoi, voici quelques conseils pour vous aider à trouver celui qui correspondra à votre niveau sportif mais aussi à votre porte-monnaie !

Il existe 3 types de Home-trainers. 
- Les trainers à fixation classique, où vous poserez votre roue arrière sur un rouleau. 
- Les trainers à transmission directe, c'est à dire que vous poserez la transmission de votre vélo, directement sur le home trainer (sans votre roue arrière donc)
- Les trainers type "bike". Ici plus besoin de votre vélo, le trainer dispose d'une selle et d'un guidon intégré. 
- Les rouleaux : ils vous permettent de rouler sur place, sans résistance. 

Zoom sur ces 4 pratiques ci-dessous : 

Comment choisir un home-trainer

LE HOME-TRAINER "Wheel on"

Ce type de home-trainer est très simple au montage, le vélo vient se fixer au niveau de l'axe de roue arrière sans démonter celle-ci. Il est conseillé cependant d'utiliser un pneu spécifique au Home trainer. Pourquoi ? Car tout simplement, le frottement en continu sur le rouleau abimera prématurément votre pneu arrière et vous devrez le changer beaucoup plus souvent si vous pratiquez le home-trainer régulièrement.
Son premier prix est d'une centaine d'euros si vous le choisissez non connecté (c'est à dire sans la possibilité de le connecter à une application virtuelle comme Zwift ou Kinomap) à 300-400€ si vous le choisissez connecté. 

Comment choisir un home-trainer

LE HOME-TRAINER À TRANSMISSION DIRECTE

Le home-trainer à transmission directe n’utilise pas la roue arrière du vélo. Pour éviter le frottement entre le pneu et le rouleau, ce home-trainer vient s’installer sur le vélo sans roue arrière directement par la chaîne, pour réduire les pertes.
Il est plus silencieux, plus fluide qu'un trainer à fixation classique. Il simule davantage les pentes et acceptent les plus grosses puissances. Avis aux gros cuissots ;)
Pour les modèles hauts de gamme, il est même sans fil.
Son premier prix avoisine les 400-500€.

Comment choisir un home-trainer

LE HOME-TRAINER "bike"

Les trainers de type "Biking" fonctionnent sans votre vélo. 
Vous pouvez le régler au millimètre comme sur votre vélo pour y retrouver la même position. 
L'avantage, c'est qu'il est tout intégré. Donc plus besoin d'installer votre vélo sur un accessoire périphérique. 
Très stable, encore plus silencieux, plus puissant, c'est aujourd'hui la pointe de la technologie. 
Les prix s'envolent aux alentours de 1200€. C'est le prix d'un vélo, après tout. 

Comment choisir un home-trainer

le rouleau

Le rouleau est un trainer qui ne disposent d'aucune résistance, contrairement aux 3 autres trainers. 
Seules vos manettes de vélo permettant de changer de vitesse vous feront tourner les jambes avec plus ou moins de braquet (développement). 
Il apporte beaucoup de réalisme dans la sensation de pédalage mais peut s'avéré bruyant et instable. 
Il peut se connecter à des applications de cyclisme virtuel grâce à un capteur de vitesse ou un capteur de puissance à ajouter sur votre vélo. 
Son prix est d'environ 180€.

COMMENT INSTALLER VOTRE HOME-TRAINER ?
Vous avez choisi votre type de fixation, il faut maintenant l'installer. 
Nous vous accompagnons sur l'installation des home trainers classique et à transmission directe :

SUR UN HOME-TRAINER Wheel on

Bloquez votre roue arrière. Il s’agit là de l’étape la plus importante puisqu’elle permet d’assurer la stabilité de votre vélo (et indirectement la vôtre aussi).
La plupart des modèles sont livrés avec un axe de roue arrière que vous devrez installer sur votre vélo. En effet, le levier que l'on trouve sur les systèmes de serrage rapide des roues ne permet pas de caler le vélo entre les fourches du home trainer.
Commencez donc par démonter l’axe de la roue arrière et installer celui qui est fourni. À défaut, utilisez un adaptateur d'axe traversant compatible avec les principales marques de home trainer (B’TWIN, Tacx, Elite). Introduisez ensuite l’axe dans les cavités prévues à cet effet, à l’extrémité des fourches du home trainer, et serrez les écrous. Remontez enfin le tapis de roulage au contact de la roue arrière… c’est prêt ! Par écrit, cela peut sembler effrayant mais c'est en vérité tout simple, on vous laisse vérifier votre montage grâce à notre vidéo tutoriel :

Comment choisir un home-trainer

Sur un home-trainer à transmission directe

C'est encore plus simple !
Démontez la roue arrière de votre vélo et positionnez votre vélo sur le home trainer en plaçant la chaîne sur la cassette du home trainer comme si celui-ci était une roue arrière (= la cassette correspond à l'ensemble des pignons à l'arrière de votre vélo). Une fois ces deux étapes faites, pensez à bien serrer votre axe de roue pour fixer le vélo au home trainer… Et voilà, c’est prêt ! 
Attention ! Notez que peu de home trainers à transmission directe sont vendu avec une cassette. Il faudra donc vous en procurer une, ou démonter celle de votre vélo. Faites-vous aider d'un technicien ou d'un vendeur en magasin si besoin. 
Tout comme le home-trainer classique, on vous laisse regarder la vidéo si vous êtes plus visuel•le :

Comment choisir un home-trainer

Le home trainer connecté : oui mais connecté à quoi ?

Le marché des home-trainers évolue de plus en plus vers le home trainer connecté. C'est un peu plus cher, quoi que...
Si vous choisissez le HT connecté, associez-le par Bluetooth ou à l'aide d'une clé ANT+ à un PC, une tablette, un smartphone, un compteur vélo ou un GPS. (la clé ANT+ se vend séparément, et vous permet de connecter votre home trainer si vous n'avez pas de bluetooth.)
Vous pourrez ainsi suivre votre parcours et vos performances directement depuis un écran. La résistance s'ajustera automatiquement en fonction du parcours que vous emprunterez. Pratique, non ?
Les capteurs placés sur le home-trainer permettent de mesurer votre effort, de la puissance à la cadence de pédalage en passant par la vitesse.
Le home-trainer connecté représente ainsi une excellente solution pour rompre la monotonie de l'entraînement. Courses virtuelles et vidéos géolocalisées représentent alors de nouveaux univers à explorer ! De nombreux logiciels s'offrent à vous tel que TACX Desktop, ZWIFT ou Kinomap.

Comment choisir un home-trainer ?

Et si le home trainer n'est pas connecté ?

Le home trainer non connecté dispose d'un câble qui part du tapis de roulage au guidon. Ce câble vous permet de contrôler la résistance du rouleau à l’aide de la molette installée sur le guidon. Vous gérez ainsi l’intensité de votre effort.
Si vous souhaitez suivre un entrainement en toute autonomie, on vous conseille l'application gratuite Decathlon Coach, qui propose des séances selon vos objectifs. 

LES ACCESSOIRES INDISPENSABLES POUR PRATIQUER LE HOME TRAINER

Quelques petits accessoires pour home trainer peuvent améliorer vos conditions de pratique.

Comment choisir un home-trainer

Le support roue

Le support pour roue avant garantit une meilleure stabilité de votre vélo. Il bloque la roue et rehausse le nez du vélo pour vous donner une position parfaitement plane.

Comment choisir un home-trainer

Pneu spécial home-trainer

Le frottement de votre pneu route sur le tapis de roulage peut l'endommager prématurément. Il est donc fortement conseillé de vous équiper d’un pneu spécifique home trainer, plus résistant (gomme plus dure) et également plus silencieux.

Comment choisir un home-trainer

le support tablette ou smartphone

Directement attaché à votre guidon, le support tablette permet de poser votre smartphone ou votre tablette pour suivre votre avatar dans l'application ou interagir facilement. 

Comment choisir un home-trainer

la table spéciale home trainer

On vous a vu galérer avec votre chaise ou votre escabeau ! 
C'est pourquoi, on a voulu améliorer vos conditions de pratique avec une table spécifique pour poser votre ordinateur, votre tablette ou votre bidon, à la bonne hauteur et au plus proche de vous. 
Gardez une position optimale tout en suivant votre série ou votre avatar dans votre application de cyclisme virtuel. 

Enfin, n’oubliez pas que le home trainer est la plupart du temps utilisé en intérieur, à une température plus élevée que lors de vos sorties route. La sudation accrue qui en résulte peut abîmer votre vélo et salir votre sol. Munissez-vous d’un bandeau pour les cheveux, d’une toile anti-transpiration et d’un tapis pour home trainer qui, de plus, rendra l'ensemble plus silencieux.

Pensez également à vous hydrater plus que d'habitude. En général, la règle c'est 1L par heure, à adapter selon votre morphologie et vos sensations.
Vous pouvez aussi ajouter des électrolytes à votre boisson pour compenser votre forte perte en sels et minéraux.

Comment choisir un home-trainer

FAQ

Vous vous posez certainement la question... On y répond ! 

Comment choisir un home-trainer

Vous avez d'autres questions ? Laissez un commentaire, on vous répond !