POMPES À PIED OU POMPES À MAIN

Les pompes à main et pompes à pied offrent non seulement des formes et des tailles diverses, mais surtout des performances différentes.

Quelle pompe à vélo vous convient ?

POMPES À MAIN ET GONFLEUR CO2

Les pompes à main sont plus petites et plus légères et donc moins encombrantes. Elles sont pratiques à transporter et suffisent généralement en cas de crevaison. Mais attention, vous arriverez difficilement à pomper jusqu’à la capacité maximale. Pensez donc à choisir une pompe dont la capacité affichée est plus élevée que la pression nécessaire pour vos pneus. Les gonfleurs CO2 permettent un gonflage ultra rapide et en toute simplicité. Ils sont aussi très pratiques à transporter dans un sac à eau ou dans une sacoche de selle.

Quelle pompe à vélo vous convient ?

POMPES À PIED

Les pompes à pied sont également transportables, mais restent plus volumineuses. Attention aux pompes à pied en plastique qui sont légères, mais peu durables dans le temps. De manière générale, les pompes à pied s’utilisent plutôt chez soi pour l’entretien régulier de votre vélo. Celles-ci sont plus performantes et permettent un gonflage avec une pression plus élevée. Pour plus de longévité et de facilité d’utilisation, préférez une pompe avec un corps en acier ou aluminium, une poignée robuste (bois, aluminium ou plastique dur) et un pied en aluminium ou en fonte. La pompe double pied offre, quant à elle, une meilleure stabilité.

Le mieux est d’avoir une pompe adaptable aux valves Schrader et Presta, mais un double embout avec un maintien simple fonctionne très bien. La lecture du manomètre en tête de pompe est un plus pour pouvoir connaitre la pression de gonflage.

LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE BASE DES POMPES À MAIN ET POMPES À PIED 

1. Compatibilité

Comme pour chaque équipement, il est primordial de bien vérifier la compatibilité de la pompe choisie avec votre vélo. Il existe deux types de valve : Presta et Schrader. Les valves Schrader sont de diamètre supérieur aux valves Presta, mais celles-ci sont souvent mieux adaptées pour des chambres à air à plus grande pression.



2. Capacité

Les pompes offrent différentes capacités de pression de gonflage. De manière générale, les pompes à pied proposent des capacités de pression plus importantes que les pompes à main. Par ailleurs, leur usage est plus facile et requiert moins de force pour le gonflage. Les pompes à main peuvent nécessiter beaucoup de puissance à partir d’une certaine pression.

Quelle pompe à vélo vous convient ?

3. Légèreté

La légèreté peut être un élément important, surtout en cas de sorties longues et de sorties vitesse. Les pompes à main sont bien entendu plus légères que les pompes à pied. Certaines sont carrément ultra légères, à partir de 39 g seulement !

 

4. Précision

La précision devient un facteur non négligeable, particulièrement pour les vélos de course où la pression d’un pneu peut aller jusqu’à 8,5 b. Les pompes à pied possèdent le plus souvent des manomètres à aiguilles qui permettent de voir la pression du pneu. Cependant, certaines pompes à main peuvent être équipées d’un manomètre électronique pour une lecture plus précise.

5. Compacité

La compacité mesure l’encombrement de la pompe. Il est clair que les pompes à pied sont plus encombrantes que les pompes à main. Ces dernières sont de dimensions très raisonnables et peuvent varier entre 165 mm et 270 mm.

 

6. Stabilité

Cette caractéristique ne concerne que les pompes à pied. Effectivement, si la pompe ne tient pas debout et que vous n’arrivez pas à la stabiliser, vous allez passer beaucoup plus de temps et d’énergie à pomper. Les pompes double-pied en aluminium ou fonte sont les plus stables.

 

Si vous souhaitez acheter une pompe, rendez-vous sur decathlon.fr.

Quelle pompe à vélo vous convient ?