COMMENT CHOISIR SON ANNEXE DE BATEAU ?

Embarcation flottante indispensable dans l'univers de la voile. Votre annexe de bateau garantit votre autonomie pour rejoindre la terre ferme.

Comment choisir son annexe de bateau?

SOMMAIRE

Les annexes de bateaux se trouvent de tous types et de toutes tailles pour accommoder une large gamme d’usage. Si certains régatiers vont chercher à minimiser le poids et l’encombrement en acceptant un confort relatif en navigation, les adeptes de la croisière familiale avec mouillage en pleine nature et balades à terre se tourneront vers des modèles associant confort de navigation et résistance aux chocs.

Réglementation, types d’annexes, critères de choix, matériaux et éléments constitutifs, entretiens et accessoires, on vous dit tout pour vous aider dans la sélection de la meilleure annexe pour votre utilisation.

1/ Réglementation des annexes de bateau

Selon la définition du ministère, une annexe de bateau est « une embarcation utilisée à des fins de servitude ou de liaison depuis la terre ou à partir d’un navire porteur. Elle peut effectuer une navigation n’excédant pas 300 mètres d’un abri, le navire porteur étant considéré comme un abri ».

Comment choisir son annexe de bateau?
Comment choisir son annexe de bateau?

L’annexe ne fait pas partie de l’équipement réglementaire d’un voilier, mais elle y est rattachée et quelques contraintes et recommandations légales s’appliquent :
              - Le numéro d’immatriculation du navire porteur doit être inscrit sur l’annexe, précédé de la mention « AXE » (une taille
                 minimum pour chaque caractère doit être respectée).
               - Ne pouvant s’écarter de plus de 300 m d’un abri, aucun matériel de sécurité n’est obligatoire, mais un éclairage étanche pour
                   la nuit et des équipements de flottaison individuels (gilets de sauvetage) sont recommandés.
               - Un permis est obligatoire pour piloter une annexe équipée d’un moteur d’une puissance supérieure à 4,5 kW ou 6 ch.

En règle générale, une annexe de bateau n’a pas besoin d’immatriculation propre, il est cependant possible, sous conditions, de la faire immatriculer. Dans ce cas, la réglementation associée s’applique et elle est soumise à l'obligation d'armement de sa catégorie de conception.

Les catégories de conception des bateaux sont au nombre de 4 (notées A, B, C et D) et classifient les embarcations par rapport à leur capacité à naviguer en sécurité dans les limites de l’état de la mer (hauteur des vagues) et des conditions météorologiques (force du vent). Une annexe est généralement de catégorie D : vents jusqu’à la force 4 et vagues jusqu’à une hauteur significative de 0,5 mètre.

À noter que, même si une annexe de bateau est soumise à la réglementation du pavillon du navire porteur, des spécificités locales d’utilisation peuvent s’appliquer (en particulier à l’étranger avec une possible obligation du port du gilet de sauvetage ou des limitations de vitesse suivant les zones).

2/ Quels sont les critères de choix pour une annexe de bateau ?

Le choix d’une annexe pour votre bateau est avant tout personnel et dépend de votre pratique de la voile. Si sa fonction première est d’assurer la navette avec la terre ferme, elle est aussi votre véhicule pour vous déplacer au sein d’un mouillage, votre partenaire de pêche ou de plongée ou encore un accessoire bien pratique pour explorer les côtes avoisinantes depuis la mer.

Comment choisir son annexe de bateau?
Comment choisir son annexe de bateau?

Les paramètres essentiels à considérer lors du choix de votre annexe de bateau sont :
                - Le nombre de personnes à transporter : il détermine les dimensions minimales à considérer, parmi les plus courantes, une
                   annexe de 2,30 m à 2,80 m est adaptée pour 2 à 4 personnes.
                - L’encombrement et les conditions de stockage : si vous avez peu d’espace de stockage disponible à bord, cela vous oriente
                   vers des modèles qui se rangent facilement dans un coffre hors utilisation.
                - Le poids : il joue sur la facilité de manipulation, sur la quantité d’énergie nécessaire pour la propulser sur l’eau (plus d’efforts à
                   la rame ou besoin d’un moteur plus puissant – lui-même plus lourd) et sur le poids de votre voilier en navigation si vous la
                   stockez à bord.
                - La zone de navigation : certains plastiques comme le PVC sont particulièrement sensibles à la chaleur et surtout aux UV, dans
                   les zones de climat chaud (comme les Antilles ou la Méditerranée), il est conseillé de choisir une annexe en Hypalon®.
                - La fréquence d’utilisation et les activités pratiquées : entre un usage occasionnel et la pratique de la plongée, de la pêche ou
                   de la randonnée nautique au mouillage, les besoins en confort de navigation, la capacité de transport de matériel, la facilité de
                   mise en œuvre ou encore la résistance à l’usure et aux chocs de l’annexe ne sont pas les mêmes.
                - Votre budget : le prix d’une embarcation pour amener une personne de la cale au corps-mort dans un avant-port protégé n’est
                   que de quelques centaines d’euros, alors qu’une annexe résistante, confortable en navigation avec 4 à 6 personnes à bord et
                   avec un bon niveau d’équipement peut atteindre quelques milliers d’euros.

Budget, activités pratiquées, nombre de personnes embarquées, zones de navigation sont donc autant de paramètres à considérer au moment de choisir son annexe de bateau. Et, parmi les premières décisions à prendre, il faut choisir entre une annexe gonflable, rigide ou semi-rigide.

3/ Quel type d’annexe choisir : gonflable, rigide, semi-rigide ?

Il n’y a pas de solution universelle dans le choix du type d’annexe, chacune présente des avantages et inconvénients. C’est votre pratique de la voile et vos contraintes qui détermineront la solution la plus adaptée à votre usage.

Comment choisir son annexe de bateau?
Comment choisir son annexe de bateau?

Annexe de bateau gonflable

Les annexes gonflables ou pneumatiques sont les plus courantes. Disponibles dans un large panel de dimensions, elles sont constituées de boudins gonflables assemblés autour d’un fond (gonflable ou non). Elles sont peu encombrantes (dégonflables et pliables) et faciles à manipuler car légères.

Pour rigidifier le fond et assurer un meilleur confort de navigation et d’utilisation (embarquement et débarquement facilité), on trouve trois types de plancher :
             - à plancher en lattes en bois.
             - à plancher en assemblage de panneaux d’aluminium.
             - à fond et carène gonflables.

Une fois dégonflées, les annexes gonflables sont pliables et se rangent dans un sac plus ou moins volumineux qui peut tenir dans un coffre de cockpit.

Les annexes à fond plat sont sensibles au courant et au vent et peuvent être plus difficiles à manœuvrer dans des conditions agitées.
Les annexes à fond gonflable pallient cet inconvénient : lorsqu'il est gonflé, le fond adopte une carène en forme de V rigide. Cela accroît la stabilité en navigation tout en gardant le confort d’embarquement/débarquement.

Disponibles dans toutes les dimensions, les annexes gonflables sont fabriquées en PVC ou avec un élastomère couramment appelé Hypalon®. Le PVC est un matériau permettant de proposer des embarcations avec un bon rapport qualité/prix qui satisfait la majorité des usagers.

Cependant ce matériau est particulièrement sensible aux UV. Ainsi, si votre annexe est la plupart du temps en extérieur (en particulier dans les zones de climat chaud type Antilles ou Méditerranée), il faut soit prévoir une housse de protection, soit de se tourner vers un autre type de matériau : l’Hypalon®.

Bien que plus onéreuse à l’achat, une annexe gonflable en Hypalon® offre une meilleure résistance aux UV et à l’usure. Elle voit ainsi sa durée de vie augmentée. (une valeur de durée de vie comparée ?)

Comment choisir son annexe de bateau?

Annexe de bateau rigide

Les annexes rigides vont de la petite embarcation bon marché en plastique rigide destinée à transporter une personne de la cale au corps-mort, à l’embarcation en structure composite à la carène étudiée pour un déjaugeage optimal au moteur tout en pouvant accueillir un gréement pour se transformer en petit dériveur.

Elles sont souvent encombrantes (elles ne sont pas pliables mis à part quelques modèles) et nécessitent soit de les laisser au corps-mort, soit de disposer de bossoirs ou d’un emplacement sur le pont pour les stocker.

Elles sont aujourd’hui fabriquées en plastique rigide ou en assemblages de fibres de verre et de résines pour un allègement maximum. Leurs coques sont conçues pour résister à l’abrasion et aux contacts avec les roches ou les cales et pontons rugueux et anguleux. Elles supportent aisément d’être traînées sur la vase ou dans les cailloux à l’inverse des annexes gonflables.

Il existe des modèles aussi bien pour 1 personne que pour embarquer 6 à 8 personnes et elles sont généralement équipées avec des rames. Excepté les unités de petites dimensions, la plupart peuvent accueillir un moteur (la puissance maximale étant fonction des caractéristiques de l’annexe).

Mis à part les plus petits modèles permettant à une personne seule d’effectuer un court déplacement en zone protégée, elles font partie des annexes de bateau les plus onéreuses pour une taille donnée. Elles sont relativement lourdes et nécessitent des bossoirs ou un système de treuil (par exemple drisse de spi et winch) pour faciliter leur manipulation à bord.

Comment choisir son annexe de bateau?

Annexe de bateau semi-rigide

Les annexes semi-rigides sont constituées d’un fond rigide (en aluminium ou en matériaux composites) assemblé par collage avec des boudins gonflables. Les boudins sont en PVC ou en Hypalon®. Cela permet d’allier légèreté (plus légère que les annexes rigides), confort de navigation (stabilité et bonnes aptitudes nautiques grâce à une carène profilée) et résistance aux chocs et à l’abrasion de la carène.

Plus maniables que les annexes rigides, elles sont cependant presque aussi encombrantes et demandent les mêmes capacités de stockage à bord ou de levage (bossoirs ou emplacement sur le pont et système de winch ou treuil pour la manipulation).

Plutôt destinées à un usage intensif, elles sont souvent motorisées et embarquent confortablement de 2 à 6 personnes suivant la taille.

Elles sont un compromis plus confortable et résistant que les annexes gonflables et plus maniables que la majorité des annexes rigides (légèreté et volume de stockage plus faible avec les boudins dégonflés).

En termes de budget, elles se situent entre les annexes gonflables et les annexes rigides.

4/ Les composantes d'une annexe

Les composantes et équipements de séries des annexes peuvent aussi faire l’objet de votre choix, nous vous détaillons les principaux éléments.

Comment choisir son annexe de bateau?
Comment choisir son annexe de bateau?

Plancher

Le plancher des annexes rigides et semi-rigides est à poste, en dur et d’une seule pièce. Le choix se fait essentiellement entre un plancher plat ou en V et sur la présence ou non d’anti-dérapant de série.

Pour les annexes gonflables, plusieurs types de plancher existent

Plancher latté en bois

Les modèles à planchers lattés en bois sont les plus courants. Avec un rapport qualité/prix optimisé, ils sont adaptés à un usage occasionnel ou régulier
Rapides à mettre en œuvre, le plancher apporte une bonne stabilité pour les phases d’embarquements/débarquements.

Plancher aluminium

Les annexes à plancher aluminium sont adaptées à un usage plus intensif. Elles restent pliables mais sont globalement plus encombrantes que les autres modèles d’annexes gonflables. Le plancher est rigide (grâce à un assemblage de panneaux démontables) et résistant permettant d’embarquer des charges lourdes. Les planchers d’aluminium sont souvent associés à une quille gonflable qui assure un meilleur comportement en navigation.

Plancher gonflable

Les planchers gonflables sont constitués d’un matériau résistant mais moins robuste que les planchers bois ou aluminium. Sur certains modèles, ils sont prolongés sur l’arrière par des flaps (extension du plancher au-delà du tableau arrière) qui facilitent la montée en vitesse et le déjaugeage de l'embarcation. Ils sont souvent associés à une quille gonflable pour améliorer la navigation.

Tableau arrière

Le tableau arrière supporte le moteur de votre annexe si elle est motorisée (électrique ou thermique). Certains modèles d’annexes proposent un tableau arrière basculant pour faciliter le stockage du moteur et de l’annexe (sans démonter le moteur, le tableau bascule à l’intérieur de l’annexe diminuant la hauteur de stockage nécessaire).

En cas de motorisation de votre annexe, la hauteur du tableau arrière dicte le type de longueur d’arbre du moteur. Si vous montez un moteur à arbre court sur un tableau arrière prévu pour un arbre long, l’hélice sera partiellement hors de l’eau provoquant une forte dégradation des performances et une surchauffe du moteur. Inversement, un moteur à arbre long sur un tableau arrière pas assez haut entraîne une perte de performance du fait du mauvais positionnement du point de propulsion qu’est l’hélice.

Un tableau arrière disposant d’un bouchon de vidange (vide vite) est pratique pour évacuer l’eau (en cours de route au moteur, sur bossoirs, sur cale, etc.).

Comment choisir son annexe de bateau?

Flotteurs

Sur les annexes gonflables et semi-rigides, cela fait référence aux boudins assurant la flottaison de l’embarcation. Une fois la longueur et la largeur de l’annexe définies, le diamètre du flotteur détermine l’espace disponible à bord.

Comment choisir son annexe de bateau?

Nombre de compartiment

Le nombre de compartiments fait référence au fractionnement interne des boudins des annexes gonflables et semi-rigides en compartiments étanches. C’est une sécurité puisqu’une fuite localisée n’affectera qu’une partie de la structure de votre annexe, vous permettant de conserver de la flottabilité pour rejoindre un abri. Chaque compartiment étant indépendant, il y a autant de valves de gonflage que de compartiments.

Saisines

La saisine est un cordage ou une sangle pour accrocher ses mains qui est positionné sur le dessus des boudins des annexes gonflables. Il permet de se maintenir en navigation et de déplacer l’annexe à terre pour les plus légères.
Sur les plus gros modèles, elle est présente sous forme de poignées fixées à même les boudins (de 2 à 4 ou plus suivant la taille de l’annexe).

Comment choisir son annexe de bateau?

Poignées de portage

Les poignées de portage sont généralement positionnées sur les flancs des annexes gonflables et semi-rigides (à l’avant et à l’arrières) dans des zones renforcées pour permettre de les soulever sans endommager les boudins.

Comment choisir son annexe de bateau?

Anneau de remorquage

Un ou plusieurs (2 ou 3) anneaux de remorquage sont généralement prévus sur tous les types d’annexes. Ce sont des points de fixation renforcés permettant de sécuriser un cordage pour remorquer l’annexe sans dommages (dans la limite d’une vitesse adaptée). Ils sont disposés de façon à faciliter le bon positionnement de l’embarcation pendant le remorquage.

Bande anti-raguage

Certains modèles d’annexes proposent de série des bandes anti-ragage. Que ce soit pour des boudins ou une coque rigide (franc-bord et/ou carène), ces bandes protègent contre les chocs et l’abrasion.

C’est un élément particulièrement important pour les annexes gonflables et semi-rigides qui sont souvent amenées en contact de quais ou embarcadères rugueux.

Tolet ou dame de nage

Les tolets permettent de positionner les avirons ou rames sur les côtés de l’annexe pour une meilleure propulsion.

Si vous ne prévoyez pas d’installer un moteur sur votre annexe, vérifiez que l’embarcation dispose de tolets de bonne qualité et bien placés. Il est important que vous puissiez ramer confortablement.

Comment choisir son annexe de bateau?

Aviron

Sans moteur, les avirons ou rames sont votre moyen de propulsion de l’annexe.

Assurez-vous que le modèle que vous considérez en dispose. Même si vous prévoyez de motoriser votre annexe, c’est une sécurité en cas de panne.

Comment choisir son annexe de bateau?

Banc de nage

Le banc de nage vous permet d’avoir une meilleure position lorsque vous ramez. C’est aussi une ou deux places assises qui peuvent être plus confortables que sur les boudins ou franc-bord de l’annexe (moins d’embruns en navigation).

Suivant les modèles d’annexes, la matière du siège est le bois, l’aluminium ou le plastique, il peut aussi être gonflable.

Comment choisir son annexe de bateau?

Carène

La carène est la partie immergée de la coque de votre annexe. Elle peut être plate, comme sur certaines annexes gonflables ou rigides, ou présenter une forme optimisée pour de meilleures performances en navigation.

Les carènes plates sont peu confortables dans le clapot et nuisent au déjaugeage.

Une carène en V (gonflable ou rigide) confère un bon comportement marin à l’annexe et favorise le déjaugeage.

Comment choisir son annexe de bateau?

Cadènes pour bossoirs

Les cadènes pour bossoirs vous permettent d’installer des points de fixation des cordages pour hisser votre annexe sur les bossoirs.

Les cadènes sont généralement prévues sur les annexes rigides et semi-rigides au niveau du tableau arrière et vers l’avant (proue) de l’embarcation.

Suivant les modèles d’annexe, ces points de fixation sont dimensionnés pour permettre de hisser l’annexe équipée de son moteur (dans la limite de poids préconisée par le constructeur).

Comment choisir son annexe de bateau?

Coffre

Le coffre est absent des annexes gonflables. Il s’agit d’un compartiment rigide qui est fermé et protégé des embruns. Généralement situé à l’avant de l’annexe, il peut notamment stocker une petite ancre ou un grappin ainsi que son cordage ou sa chaîne.

C’est un accessoire utile en particulier si vous prévoyez de pêcher, plonger, explorer des côtes, etc. toute activité qui va vous éloigner de votre voilier et nécessite d’embarquer des éléments de sécurité comme un mouillage et des gilets de sauvetages.

5/ Entretien de l'annexe

Pour prolonger la durée de vie de votre annexe, il est important de l’entretenir et de la nettoyer.

Comment choisir son annexe de bateau?
Comment choisir son annexe de bateau?

Pour prolonger la durée de vie de votre annexe, il est important de l’entretenir et de la nettoyer.

Lorsque cela est possible et à la première occasion, rincez votre annexe à l’eau douce après utilisation. Rapprochez-vous de votre vendeur ou d’un accastilleur pour des recommandations de produits spécifiques pour l'entretien des pneumatiques.

Si votre annexe est souvent en extérieur (stockage ou utilisation fréquente), envisagez l’utilisation d’une housse pour la protéger des intempéries et des UV (en particulier les annexes gonflables en PVC).

Hors saison de navigation, privilégiez un stockage à l’abri de l’humidité et avec une pression suffisante dans les boudins pour maintenir le tissu tendu (annexes gonflables et semi-rigides).

Pour les petites fuites sur boudins, des kits de réparation sont disponibles. Ils sont faciles à mettre en œuvre avec un peu de méticulosité (préparation et nettoyage des surfaces à encoller avant d’appliquer les patchs autocollants).

6/ Accessoires pour l'annexe

En option ou de série, de multiples accessoires pour annexes sont disponibles pour équiper votre embarcation. 

Comment choisir son annexe de bateau?
Comment choisir son annexe de bateau?

Voici quelques idées parmi les plus populaires nécessitant peu ou pas d’aménagements :
    - Roues de mise à l’eau: escamotables pour tracter l’annexe à terre.
    - Sacs de rangements (étanches ou non): pratiques pour embarquer du matériel en le gardant à l’abri des embruns.
    - Gonfleurs: peuvent être manuels ou à pied, et pour un gonflage rapide et sans efforts, orientez vous vers un gonfleur électrique.
    - Pare-battages: adaptés aux gabarits des annexes.
    - Moteurs hors-bord : les moins de 6 cv ou 4,5 kW ne nécessitent aucun permis en France et dans la majorité des pays. Ils sont
       suffisants pour propulser la plupart des annexes jusqu’à 3,2 m. La puissance maximale du moteur autorisée est définie par le
       fabricant de l’annexe.
    - Moteurs électriques ou thermiques, le choix est aujourd’hui personnel. Le développement des moteurs électriques permet de trouver
       l’équivalent d’un moteur thermique en puissance et autonomie avec un niveau de bruit bien plus faible.
    - Bossoirs: Quasi indispensables avec des annexes rigides ou semi-rigides, ils apportent un confort d’utilisation supplémentaire aux
       annexes gonflables. Ils permettent de garder l’annexe gonflée en navigation sans nécessiter d’espace de stockage sur le pont. De
       plus, le moteur de l’annexe peut rester à poste pour une annexe prête à l’emploi dès l’arrivée au mouillage.