COMMENT BIEN CHOISIR SES JUMELLES DE CHASSE ?

Vous êtes perdus dans le choix de vos jumelles ? Dans cet article nous vous expliquons tout ce qu'il faut savoir !

jumelles de chasse

Si comme moi, vous avez du mal à vous y retrouver pour choisir une paire de jumelles, cet article peut vous intéresser ! J’ai passé une heure et demi avec Alexandre, notre expert de l’optique, et …. j’y vois clair (oui j’en profite pour placer un jeu de mots basique mais efficace !) Je partage donc avec vous le décryptage des notions techniques et les critères de choix.

LES POINTS IMPORTANTS

1. JUMELLES 10X42 10X32 8X56
C'EST ÇA LA PUISSANCE DE MES JUMELLES DE VUE ?

En fait c’est très simple, le premier chiffre est équivalent au grossissement d’un objet. Donc on grossit 10 fois ou 8 fois un sujet.
Pour ce qui est du deuxième chiffre, c’est le diamètre de l’objectif. Donc 42mm ou 32mm etc.

Diamètre jumelles de chasse

Quel est le meilleur grossissement ?

Il n'y a pas de meilleur ou de moins bon grossissement. Tout dépend de vos besoins. Sachez tout de même qu'un grossissement élevé (x10, x12...) va entraîner un tremblement de l'image plus important.

grossissement jumelles de chasse

2. COMMENT SAVOIR SI MES JUMELLES SONT LUMINEUSES ?

Alors là, Alexandre m’a éclairé (promis après j’arrête les jeux de mots !), tout se passe au niveau de la pupille de sortie.

LA PUPILLE DE SORTIE

1ère chose à savoir : En plein jour, le diamètre de la pupille de l'oeil humain varie de 2 à 3mm.
Dans l’obscurité, une personne de moins de 40 ans aura une pupille entre 6 et 7mm et une personne de plus de 40 ans entre 4 et 5mm.
Ensuite : la pupille de sortie des jumelles correspond au rapport du diamètre de l'objectif par le grossissement. Si la valeur obtenue est supérieure à la taille de la pupille de mon oeil, ma pupille sera entièrement illuminée. Ainsi, les jumelles seront lumineuses dans ces conditions d'observation.

Cas pratique : moi, j’ai 30 ans, ma pupille mesure donc entre 2 et 3mm la journée et 6 et 7mm dans l’obscurité.
Si mon choix se porte sur une paire de jumelles 10x42, ça donne une pupille de sortie de: 42/10 = 4,2 mm ma pupille sera recouverte entièrement la journée et partiellement dans l’obscurité.
Par contre, si je m’intéresse à une 8x56 (56/8 = 7mm) ma pupille sera recouverte entièrement et je pourrai voir même un sujet dans l’obscurité.

Important, et ça Alexandre me l’a répété, pour qu’une paire de jumelles soit de qualité cela ne dépend pas d’un seul facteur ou d’un seul composant. De même pour une caractéristique technique, elle ne dépend pas uniquement d’un seul élément, c’est ce qui en fait un produit complexe !

Si on revient à la luminosité, elle dépend aussi de la qualité de l’optique, du prisme utilisé, du traitement de la lentille. OK, on se lance une chose après l’autre !

Pupille de sortie jumelles

LA QUALITÉ DE L’OPTIQUE, COMMENT JE M’Y RETROUVE ?

Je vous rassure, on ne va pas analyser toutes les caractéristiques des prismes, cependant quelques petits éléments sont intéressants à connaître.
Il existe 2 types de prismes : BK7 et BaK4.
Le prisme sert à retourner l'image, et à réduire l'encombrement de la jumelle. Pratique ;) !

En termes de qualité, le BaK4 est d'avantage supérieur au BK7. Il offre plus de précision et plus de luminosité. La différence est que la BaK4 offre plus de précision et de luminosité. Cela influence donc sur la netteté de l'image et le sujet observé.

JE VOUS AI PARLÉ DU TRAITEMENT DE LA LENTILLE ?

Il me semble que vous commencez à pouvoir voir un peu plus loin.
Le traitement de la lentille qu’est-ce que c’est ? Ce sont des couches posées sur la lentille qui permettent de limiter les reflets sur le verre et ainsi d’augmenter le taux de transmission de la lumière. Ce traitement joue également sur le contraste et la netteté de l’image.

Pour nos 3 niveaux de produit, il existe donc 3 niveaux de traitement différents :
100 : traitement MC : multicoated (1 couche)
500 : traitement FMC : fully multicoated (5 couches)
900 : traitement FBMC : fully broadband multicoated (7 couches)

La différence entre les trois traitements se joue, comme je l’ai expliqué juste avant sur le taux de transmission de la lumière. Plus il y a de couches de traitements, mieux vos jumelles retransmettront la lumière, avec aussi moins de reflets.

Maintenant que vous y voyez bien, seriez-vous capable de choisir une paire de jumelles résistantes ?

TRAITEMENT lentilles jumelles

3. UN CHÂSSIS ADAPTÉ POUR UNE RÉSISTANCE À TOUTE ÉPREUVE

Le châssis c’est le corps, la monture de la jumelle. Il peut être composé de matériaux différents selon la gamme de jumelles.

C’est ainsi que nous avons construit nos gammes :
100&500 : c'est un châssis en plastique (ABS renforcé avec fibre de verre), qui est résistant aux chocs
900 : c’est du magnésium qui le compose, un matériau cette fois résistant aux dilatations thermiques, plus léger que l'aluminium et évidemment résistant aux chocs.

Un autre point important pour le choix de vos jumelles est le champ de vision.

chassis jumelles

4. COMMENT JE PEUX DÉTERMINER LE CHAMP DE VISION D’UNE PAIRE DE JUMELLES ?

Le champ de vision est associé à plusieurs critères. D'abord, au grossissement. Plus le grossissement est faible, plus le champ de vision est grand.
Ensuite, le diamètre de l'objectif y est aussi pour quelque chose. En effet, entre des jumelles 10x32 et 10x42, la deuxième offrira un champ de vision plus étendu que la première.
Enfin, cela dépend aussi de la qualité du prisme utilisé. Sur un modèle 900 10x42, les jumelles possèdent un champ de vision plus large qu'un modèle 500 10x42.

5. PORTEUR DE LUNETTES ? NE PANIQUEZ PAS !

Pour les porteurs de lunettes, il existe sur une grande majorité des jumelles des oeilletons rétractables.
Pour un porteur de lunettes il faut garder les oeilletons rétractés et pour les non porteurs il faut les déplier afin que l'oeil soit à la bonne distance et ainsi profiter de la meilleure image possible.

oeilletons jumelles de chasse

Et si on vous simplifiait la tâche pour le choix de vos jumelles ? Partons de votre besoin d'observation, on vous aiguille sur la paire qui correspond à ces besoins ?

6. COMMENT CHOISIR UNE BONNE PAIRE DE JUMELLES SELON MA PRATIQUE DE CHASSE ?

Aller, je vous facilite encore un peu plus la tâche… On arrête de parler chiffres et on regarde cette image. Rien de plus simple non ? Voici l'ensemble de notre gamme associée à leurs pratiques principales. Et découvrez également par les photos explicites, le rendu en journée et au crépuscule de nos différentes qualités d'image. Plutôt parlant non ? Nous évoquons aussi l'étanchéité de nos jumelles, un critère important pour conserver durablement la bonne qualité d'observation, et peut-être même les transmettre aux générations futures.....

Comment choisir mes jumelles de chasse ?

J’espère avoir pu vous aidez à déchiffrer ce qui se cache sous votre paire de jumelles et maintenant vous n’avez plus qu’à choisir ! Et si vous souhaitez vous renseigner encore plus, je vous laisse aller voir notre article sur le réglage de vos jumelles.