COMMENT CHOISIR UN CASQUE DE SKI ?

Le casque de ski est un indispensable sur les pistes comme en dehors. Comment trouver l’équilibre parfait entre confort, maintien, protection optimale et ventilation efficace ? Et comment bien choisir la taille de son casque ? Suivez le guide...

Le choix d’un casque de ski se fait en fonction de 4 critères, qui dépendent de votre niveau et de votre pratique. Vous pouvez choisir pour votre casque : avec ou sans visière, le niveau de protection (Norme), le degré de maintien, et le degré de ventilation. 

1/ CASQUE DE SKI : AVEC OU SANS VISIÈRE ?

AVEC VISIÈRE

Certains casques sont équipés d'une visière qui remplace le masque de ski.
Si vous êtes porteur de lunettes de vue, nous vous recommandons ce modèle qui vous offrira plus de confort.

SANS VISIÈRE

Si vous choisissez un casque de ski sans visière, nous vous conseillons le port d’un masque de ski qui s’associera mieux avec votre casque que de simples lunettes de soleil.

-       Le casque avec visière, ou masque intégré a un côté pratique : fini les masques qui glissent derrière le casque, les réglages de bandeau…
-       Ce type de casque offre également une excellente vision périphérique pour les verres sont dépourvus de monture.

-       Le casque sans visière a l’avantage de pouvoir s’adapter à différents masques selon le temps. Les masques offrent souvent plus d’options de verres différents pour un réglage plus précis.

2/ QUEL NIVEAU DE PROTECTION POUR UN CASQUE DE SKI ?

Un casque doit comporter la norme NF (ou CE) EN 1077, spécifique aux casques de ski et de snowboard. Il existe deux classes dans cette norme :

EN 1077 B

Oreilles « souples », norme la plus répandue.

EN 1077 A

Oreilles « rigides », zone de couverture plus importante front et oreilles.

à savoir

Il existe des casques intégrant la technologie MIPS. Cette technologie permet d’absorber les chocs grâce à un système de fixation qui fait tourner la doublure en mousse indépendamment autour de votre crâne, un peu comme le liquide protégeant votre cerveau. Elle offre une meilleure protection notamment contre les impacts obliques.

3/ LES DIFFÉRENTS DEGRÉS DE MAINTIEN D’UN CASQUE DE SKI

Plus votre tête est enserrée et maintenue, plus la protection est élevée.

ESSENTIEL

Molette de réglage

PERFORMANT

Molette de réglage
+ Tour de nuque
+ Bonnet intérieur

OPTIMAL

Molette de réglage
Tour de nuque
Bonnet intérieur
+ Oreilles rigides

4/ LA VENTILATION SUR UN CASQUE DE SKI / SNOWBOARD

Pour un confort maximum, nous vous conseillons de choisir un casque dont vous pourrez régler la ventilation en fonction de la température et l’intensité de l’effort fourni.

ESSENTIEL

Trous

PERFORMANT

Trous
+ Canaux de ventilation intérieurs

OPTIMAL

Réglable

Trous
Canaux de ventilation intérieurs
+ Position ouvert / fermé

5/ BIEN CHOISIR LA TAILLE DE SON CASQUE DE SKI

Pour connaître votre taille de casque, mesurez à l’aide d’un mètre ruban votre tour de tête en passant bien au-dessus des oreilles, des sourcils sur l’avant et sur la partie la plus large du crâne à l’arrière (sur l’occiput).
L'objectif est de mesurer la circonférence la plus importante du crâne.

Astuce

Si vous n'avez pas de mètre ruban, prenez simplement un ruban ou un lacet assez long, faites le tour de votre tête et mesurez ensuite grâce à une règle.

Nos conseils

Essayez votre casque avec votre masque. Ce dernier doit épouser parfaitement votre casque pour éviter une « barre de froid » (zone non couverte) sur le front et réduire les entrées d’air.

Un casque qui a reçu un choc doit être remplacé car la mousse s’est déformée, n’assurant plus une protection maximale.

Bien se protéger lors de vos sorties de ski, ça commence par la tête ! Aujourd’hui les casques sont de plus en plus confortables et performants, et en plus ils sont souvent très design… Alors skiez en toute sécurité et surtout faites-vous plaisir.

CHLOÉ

Equipe communication Wedze, passionnée de ski 

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS CONSEILS SKIS