VOLLEY-BALL : COMMENT CHOISIR SON BALLON ?

Le choix d'un ballon de volleyball se fait en fonction de plusieurs critères : toucher de balle, résistance, qualité du rebond, légèreté et stabilité dans l'air.

BALLON DE VOLLEYBALL ALLSIX SUR LE TERRAIN

Difficile de parler de volley-ball sans parler de ballon, pour autant il n'est pas toujours évident de trouver le sien. Chaque ballon à ses spécificités pour répondre à chaque niveau de pratique. Un peu de temps et quelques critères vous aideront à trouver votre perle rare. Suivez le guide !

CHOISIR SON BALLON DE VOLLEY-BALL EN FONCTION DE SA PRATIQUE

Partons du principe que contrairement à d’autres sports collectifs, au volley-ball, tous les ballons font quasi la même taille. C’est donc d’abord votre niveau de jeu qui va déterminer votre ballon de volley.

Quand je vous disais quasi la même taille, notez que vous pouvez retrouver en entraînement des ballons de taille 4 avec un diamètre compris entre 18 et 20 centimètres, mais en match, vous aurez obligatoirement un ballon de taille 5 (officiel), dont la taille est comprise entre 20 et 22 centimètres.

Débutant(e)s, réguliers(ères), ou professionnel(le)s, découvrez les caractéristiques de chaque ballon adaptées à votre pratique.

BALLON DE VOLLEYBALL AU SOL SUR LE TERRAIN

JOUEURS ET JOUEUSES débutant(e)s 

Si vous êtes en phase d'apprentissage des premiers gestes techniques du volley-ball, optez pour un ballon en mousse. Sa légèreté et son toucher de balle vous permettront de favoriser votre initiation au volley-ball.

Volleyeurs et volleyeuses débutant(e)s, vous l'aurez compris, les ballons avec une couche en mousse bien moelleuse sont faits pour vous. Débuter le volley-ball, c’est surtout se chauffer les avant-bras au contact de la balle. Autant se dire qu’un ballon à l’enrobage en mousse souple sera bien accueilli par votre corps. Et peut-être aussi des manchons de volley pour ne plus du tout appréhender le contact de la balle.

débutante au volley-ball avec un ballon en mousse dans les mains

JOUEURS ET JOUEUSES réguliErS ET régulières  

Si vous jouer régulièrement au volley-ball (au moins 2 fois par semaine), vous aurez besoin d'un ballon en cuir synthétique pour plus de résistance. Son toucher de balle, certes plus dur, viendra perfectionner votre jeu. On ne vous promet pas des smashs à chaque attaque, mais une trajectoire nettement améliorée !

ballon de volleyball dans les airs

VOUS JOUEZ DE manière INTENSIVE AU VOLLEY-Ball

Vous pratiquez le volley-ball en club, vous vous entrainez régulièrement (au moins 3 entraînements par semaine) et jouer des matchs avec votre équipe. Le cuir synthétique microfibre est fait pour vous ! On parle d'un ballon avec une surface alvéolée pour une trajectoire idéale et une précision digne de votre niveau de pratique. Mais oui, ces petits trous qu’on peut sentir sur nos ballons !

Le saviez-vous ? La trajectoire de balle et la précision du ballon sont deux caractéristiques retenues pour les ballons homologuées par les fédération de volley-ball (par exemple la FIVB : fédération internationale de volley-ball).  

N'OUBLIEZ PAS DE PRENDRE EN COMPTE VOTRE ÂGE  

Eh oui, même si les ballons font la même taille, ils n’ont pas le même poids… Pas de panique, c’est un vrai jeu d’enfant pour vous y retrouver. Les poids étant toujours référencés sur les ballons. Par ici l’explication !

Les enfants volleyeurs·ses sont les principaux concernés par ce critère. Trois poids sont officiellement définis par la Fédération Française de Volley-ball.

1) Les petits de 6 à 9 ans auront besoin d’un ballon avec un poids compris entre 200 et 220 grammes.

2) Pour les 10 à 14 ans, on part sur un poids compris entre 230 à 250 grammes.

3) Enfin, et plus traditionnellement, à partir de 15 ans, c’est le ballon au poids officiel qui vous sera recommandé entre 260 grammes et 280 grammes.

Mais bien sûr, tous ces éléments ne prennent pas en compte le gonflage de votre ballon, autre élément clé pour la réussite de votre jeu. Pas d’air, pas de jeu ! On n’irait pas jusqu’à faire des câlins à notre balle, mais pourtant, prendre soin de celle-ci, ça passe par un gonflage compris entre 294 et 318 millibars.

Et voilà, vous avez toutes les cartes en main pour trouver le ballon de volley-ball qu’il vous faut ! Attention pour le beach-volley, on est pas vraiment sur la même histoire, par ici pour encore un peu de lecture.

Comment choisir son ballon de volley-ball ?

PAULINE

Mon conseil d’apprentie volleyeuse :

" Pas toujours évident de choisir son bon ballon de volley, mais à chaque pratique, sa balle. Aucun doute là-dessus, mes bras me remercient aujourd’hui d’avoir commencé avec un ballon bien adapté à ma pratique !"