Les freins à disques hydrauliques prennent une place de plus en plus conséquente sur le marché du VTT. Leur fonctionnement se fait grâce à un liquide de frein qui actionne des plaquettes contre le disque, ce qui fait freiner le vélo. 

C’est maintenant le moment de savoir si ces freins vous correspondent...

LEURS AVANTAGES...

PUISSANTS

Les freins à disques hydrauliques possèdent une très bonne puissance de freinage. Ce qui fait que l’on a pas besoin de forcer et de donner trop d’énergie sur le levier au guidon pour freiner correctement. Il faut avouer que c’est plus confortable au pilotage.

SÉCURISANTS

Étant donné que ces freins sont bien puissants, cela réduit la distance de freinage et apporte une certaine sécurité et sérénité au VTTiste. On a tous déjà fait face à des obstacles imprévus sur nos parcours VTT, non ? Freiner efficacement peut donc s’avérer bien utile.

PRÉCIS ET PROGRESSIFS

Avec ce type de freins, doser le freinage n’a jamais été aussi simple et intuitif.  Cette précision et cette progressivité permettent notamment d’éviter un freinage trop brutal. Pas de mauvaises surprises, si vous freinez vous gardez une bonne stabilité.

EFFICACES QUELLE QUE SOIT LA MÉTÉO

Qu’il pleuve, qu’il neige, que le terrain soit boueux ou gras, vos freins à disques hydrauliques fonctionnent toujours aussi efficacement. Le système fait que l’eau et la boue sont évacuées facilement lorsque vous freinez.

PAS D'USURE DES JANTES

À force de freiner régulièrement (parce que oui, en VTT on freine souvent, il faut se le dire), les jantes ne vont pas se détériorer !

POLYVALENTS

Grâce à l’ensemble des qualités citées précédemment, les freins à disques hydrauliques offrent des performances efficaces et fiables tout au long de l’année. Et ce pour le plus grand plaisir des VTTistes compétiteurs et engagés ! 

… ET LEURS INCONVÉNIENTS

PRIX

Ils sont plus chers que leurs concurrents mécaniques, c’est vrai. Mais si vous multipliez les entraînements et les compétitions, alors ces freins sont un bon investissement !

RISQUE DE SURCHAUFFE

Quand on freine beaucoup sur une longue distance, la température du liquide de freins augmente, ce qui peut provoquer une surchauffe des disques et plaquettes. Dans les cas extrêmes, cela peut détériorer l’efficacité du freinage. Pour éviter ce problème, il est conseillé d’éviter de faire de très longs freinages en continu dans les descentes. Il est préférable de freiner par à-coups et lâcher les freins quand on a trouvé la bonne vitesse.

POIDS

Le système de freins à disques hydrauliques est plus complexe et pèse forcément son poids. Oui, c’est un peu plus lourd que des freins à disques mécaniques ou des freins V-Brake. Mais ça ne pèse pas des kilos non plus si ça peut vous rassurer. C’est à vous de voir selon vos attentes et votre pratique VTT.

ENTRETIEN PLUS COMPLEXE

La purge hydraulique est la partie la plus complexe de l’entretien des freins à disques hydrauliques. Elle doit se faire au moins une fois par an. L’idéal si vous ne savez pas le faire, c’est de vous faire aider d’un professionnel.

Si vous êtes le genre de VTTiste en recherche de performance, à ne pas manquer vos entraînements quel que soit le temps ou à faire de la compétition, ces freins sont clairement ceux qu’il vous faut. Si vous êtes plutôt sortie occasionnelle, en famille ou en mode détente et loisirs, les freins à disques mécaniques ou V-Brake suffisent largement.