Filtrer les résultats
10
article articles pour

Mousquetons, bloqueurs, coinceurs, assurage canyoning

Trier :

Votre produit a été ajouté
mes produits (0/5)
Comparer
aucun produit à comparer
Votre comparateur est plein. Veuillez supprimer un produit.
Supprimer

La pratique du canyoning : ne pas négliger le matériel

Pour pratiquer le canyoning en toute sécurité, il est important de choisir le bon matériel. Mousquetons, baudriers ou encore bloqueurs peuvent s’avérer très utiles pour s’accrocher et grimper - ou descendre - des rochers en tute sécurité.

Choisir les bons équipement

Pour cela, il faut se tourner vers le matériel de rappel dans le domaine de l’escalade. Le baudrier est indispensable pour les canyons présentant des descentes sur corde. Il devra être équipé d’un descendeur - l’idéal étant le 8 - mais aussi de deux longes et de deux mousquetons. Il existe deux types de mousquetons. Le modèle en acier est peu utilisé en canyoning. Très lourd, il peut casser sous une forte pression. Pour descendre un bloc rocheux, le mousqueton en alu sera un meilleur choix. Il est en effet beaucoup plus léger et sera parfait dans l’eau. Il existe par ailleurs différents types de mousqueton. Le modèle à doigts tube est très lourd et peut faire glisser la corde dans un milieu humide. Le mousqueton à doigts fil est plus léger et plus fiable. Toutefois, il ne peut être verrouillé. Il sera parfait pour les débutants. Il faut aussi prendre en compte la forme. Pour les descentes avec une corde, le mousqueton en forme de poire sera parfait. Dans tous les cas, vous devrez utiliser un mousqueton certifié EN 12275. Pour remonter sur une surface rocheuse, un équipement est indispensable : le bloqueur. Il se décline sous différentes formes ; poignée, ventral, de pied… La poignée bloqueur offre une excellente prise en main ce qui peut être utile dans un milieu glissant. Les petits bloqueurs polyvalents et les poulies bloqueurs sont aussi adaptés au canyoning. A chaque bloqueur on trouve un type de blocage. L’idéal pour une activité dans l’eau est sans conteste le blocage avec picots. Ses picots vont bloquer la corde, même si celle-ci glisse. Le blocage par écrasement reste plus aléatoire et va dépendre du degré d’humidité de la corde. Ces bloqueurs doivent posséder la certification EN 567.

La pratique du canyoning en toute sécurité

Pour stopper une chute ou pour maîtriser sa descente, un système d’assurage est indispensable. Dans ce domaine, il existe plusieurs équipements. Le tube est le plus rencontré. Il augmente la force de freinage. Il est idéalement adapté pour les débutants qui vont pouvoir apprendre les techniques d’assurage facilement. Les adeptes pourront quant à eux se tourner vers la plaquette qui demande plus de temps pour être bien installée. Le Huit est aussi un excellent choix. Il permet de descendre et de s’assurer facilement. Il existe également un système de freinage assisté, réservé aux professionnels de la descente. Il demande en effet de savoir régler le niveau de frottement nécessaire. Autre équipement utilisé en canyoning, le coinceur. Ce petit outil va s’accrocher dans la roche - fissure ou trou - pour permettre de grimper. Ces points d’ancrage vont faciliter l’ascension mais offrent aussi plus de sécurité. Il existe plusieurs types de coinceurs. Pour une utilisation facile, il est préférable d’opter pour une largeur de tête de petites dimensions. Les modèles pouvant s’ouvrir en parapluie sont aussi recommandés. Ils sont parfaits pour les milieux humides et assurent plus de sécurité. Que vous soyez débutants ou experts, vous pouvez demander conseil à nos spécialistes.