Wakeboard ou ski nautique : quelles différences ?

Dans la grande famille des activités nautique, il existe des dizaines de façons de glisser... alors quelle pratique est la plus adaptée ? Par où commencer ? Voici une petite réflexion sur les différences observables entre le ski nautique et le wakeboard.

Wakeboard ou ski nautique : quelles différences ?

Le ski nautique est un sport qui se pratique à l'aide de deux planches fixées aux pieds par un système de chausses. On est tracté, le plus souvent par un bateau relié à une corde et à un palonnier (une barre que l'on tient dans les mains). Le pratiquant glisse face à l'eau. 

Trouver planche à son pied et palonnier à sa main

Dans la grande famille des activités nautique, il existe des dizaines de façons de glisser... alors quelle pratique est la plus adaptée ? Par où commencer ? Voici une petite réflexion sur les différences observables entre le ski nautique et le wakeboard.

Wakeboard ou ski nautique : quelles différences ?

Dans les grandes lignes...

Le ski nautique est un sport qui se pratique à l'aide de deux planches fixées aux pieds par un système de chausses. On est tracté, le plus souvent par un bateau relié à une corde et à un palonnier (une barre que l'on tient dans les mains). Le pratiquant glisse face à l'eau. En loisir comme en compétition, le ski nautique peut se pratiquer de quatre façons différentes : en slalom, en figure, en saut et en combiné. 

C'est le sport nautique originel, apparu en 1922 aux États-Unis. 
Le wakeboard ne deviendra célèbre que soixante ans plus tard, à l'apogée du surf. D'où son ancêtre le "Skurfer", une planche hybride entre le surf et le ski nautique. Outre ses origines et sa contre-culture, le wakeboard se pratique latéralement, ce qui le distingue du ski nautique.

Wakeboard ou ski nautique : quelles différences ?

Quelle discipline pour débuter ?

Quitte à essayer les sports nautiques, autant commencer par le ski nautique, qui est la discipline maitresse. Libre à vous de tester par la suite les nombreux autres sports qui en découlent.

Derrière un bateau où sur un câble ?

Le ski nautique et le wakeboard se pratiquent aussi bien en bateau qu'un téléski nautique. Cependant, il est plus courant de voir des skieurs derrière un bateau alors que le wakeboard tend à se pratiquer de plus en plus en câble. Le wakesurf quant à lui n'est possible que derrière un bateau puisqu'il requiert une vague pour glisser librement une fois que le rider n'a plus le palonnier en main.

Wakeboard ou ski nautique : quelles différences ?

Quelle longueur corde utiliser derrière un bateau ?

En ski nautique, pour pratiquer le slalom, on raccourcit la corde à mesure que l'on veut amplifier la difficulté. La longueur de départ est de 18,25 mètres. C'est exactement l'opposé en wakeboard car plus la corde est longue plus la distance de vague à vague est importante. Même s'il n'existe pas vraiment de longueur réglementaire, on utilise généralement une corde d'une longueur allant de 8 à 20 mètres.

Quid du wakeboard éléctrique ?

Le foil éléctrique ou "eFoil" est une pratique très récente qui a rencontré un fort succès auprès des amateurs de glisse. Composé d'un mat en dessous de la planche et de sangles de pied, cette discipline donne la sensation de voler au dessus de l'eau. la propulsion est assurée par un petit moteur électrique, ce qui rend le foil électrique bien plus accessible que le foil classique. Il est encore difficile de trouver des structures qui proposent cette activité, mais la demande en plein essor.

 À partir de quel âge ?

Le ski nautique peut se pratiquer dès le plus jeune âge avec le "baby ski nautique", un système de barre latérale fixée sur le bateau. Cette invention permet à l'enfant de prendre confiance en lui et trouver ses équilibres, tout en glissant à proximité de son moniteur. Il peut ainsi, dès l'âge de 3 ans, se familiariser aux sports aquatiques. La pratique du wakeboard, qui demande un bon niveau d'autonomie dans l'eau, débute généralement plus tard, à partir de 7 ou 8 ans.

Comment s'équiper ? Planche et skis, casque, gilet, pack, housse... 

Alors où trouver son matos de wake ou de ski nautique ? Vous trouverez tout le matériel nécessaire sur Decathlon.fr et dans vos magasins Decathlon : planche, palonnier, gilet d'impact, flamme orange… Il est possible d'acheter chaque élément séparément ou en pack.

Attention avant d'investir : toutes les planches et toutes les tailles de skis ne conviennent pas à toutes les pratiques ni à tous les niveaux. Il est par exemple impossible de glisser sur un module de wake avec une planche équipée de dérives, ou de pratiquer le slalom avec un ski de figure ! Pour protéger votre matériel vous pouvez également investir dans une housse.

Gilet impact ou gilet de flottaison ?

Si vous pratiquez le wakeboard en câble, vous utiliserez un gilet impact qui évite les blessures en cas de collision avec un obstacle ou un pratiquant. Pour le ski nautique en bateau, on utilise plutôt un gilet de flottaison afin de prévenir de la noyade.

Wakeboard ou ski nautique : quelles différences ?

Les cours : un passage (presque) obligé

Ca n'est pas impossible d'apprendre en autonomie sur un téléski nautique, malgré tout quelques cours avec un moniteur qualifié sont fortement recommandés pour accéder à une certaine autonomie de pratique. Apprendre à se lever, connaitre les premiers tricks, comprendre la progression sont autant d'étape qui impliquent de passer par des chutes parfois violentes. Mieux vaut débuter aux coté d'un professionnel pour ne pas se décourager.

Wakeboard ou ski nautique : quelles différences ?

Où commencer à faire du ski nautique et du wakeboard ?

Tout d'abord, assurez-vous que la structure vers laquelle vous vous dirigez propose la pratique qui vous intéresse : toutes les écoles ne font pas de ski nautique ! Ensuite, préférez l'apprentissage derrière un bateau. Si vous êtes débutant en câble, on vous demandera probablement de commencer par le kneeboard puis d'essayer le ski nautique avant de pouvoir pratiquer le wakeboard.

Quel pied mettre devant ?

L'avantage en ski nautique, c'est que la question ne se pose pas... à moins que vous ne fassiez du mono-ski ! Dans ce cas, votre pied avant sera généralement le même qu'en wakeboard, snowboard, skateboard...
Si vous ne pratiquez aucun de ces sports et que vous avez du mal à vous lever lors de vos premières tentatives, c'est peut-être parce que vous avez le mauvais pied devant. Essayez alors de l'autre coté. Vous pouvez aussi lire notre article "Comment se lever en wakeboard" pour avoir davantage de conseils !

Quelle vitesse wakeboard et en ski nautique ?

Dans les deux discipline, la vitesse moyenne varie entre 28 et 35 km/h.