Quelle combinaison de voile choisir ?

Tous nos conseils pour bien choisir votre combinaison de voile. Découvrez les combinaisons adaptées à votre pratique de voile légère (Dériveur, Catamaran...)

Quelle combinaison de voile choisir

Pourquoi utiliser une combinaison néoprène pour le bateau ?

La combinaison de voile est incontournable. Elle vous aidera à lutter contre le froid et les agressions extérieures, lors de vos navigations navigations régulières. C'est également une protection très efficace contre les UV.

Elle est composée de néoprène. Le néoprène est constitué d'une épaisseur de textile intérieure (en contact avec la peau), d'une épaisseur de textile extérieure et d'une mousse située entre les deux.

Lorqu'il est inscrit "combinaison 3/2", cela signifie que l'épaisseur de néoprène est de 3 mm sur le buste et le dos et de 2 mm sur le reste de la combinaison. La différence d'épaisseurs permet une bonne protection contre le froid sur les parties du corps les plus sensibles et une meilleure liberté de mouvements au niveau des bras et des jambes.

quelle combinaison neoprene choisir ?

1) La température de l'eau

C'est le critère principal qui doit guider votre choix. Nous vous préconisons d'utiliser une combinaison 3/2mm pour un temps frais avec une température de l'eau comprise entre 15°C et 20°%. Au delà de 20°C, utilisez une combinaison 2/2 mm ou une combinaison 1mm anti-UV.

Quelle combinaison de voile choisir ?

2) Les différents types de combinaison : Intégrale ou Shorty

Il existe une grande variété de combinaisons thermiques pour vos activités nautiques ; 3/2, combinaison anti UV, long John, long Jane ou encore les shorty. Le long John pour les hommes et long Jane pour les femmes n'ont pas de manches, permettant ainsi une grande liberté de mouvement. La combinaison 3/2 couvre l'intégralité du corps (sauf les pieds et la tête). La particularité de la combinaison anti UV réside dans le fait que les bras sont recouverts d'un textile très fin qui vous protège des ultraviolets. L'épaisseur de néoprène sur ce type de combinaison est au niveau du buste et des jambes de 1mm et conviendra parfaitement pour vos sorties estivales par temps chaud. Le shorty est quant à lui manches courtes et s'arrête au dessus des genoux. Nous vous le conseillons pour vous équiper par temps chaud lors de votre pratique du dériveur.

3) Quelle taille choisir ?

Le choix de la bonne taille sera votre meilleure alliée pour une sortie réussi. Votre combinaison devra se porter ajustée. Idéalement, aucun pli ne sera visible. Une combinaison trop grande verra apparaitre des plis et à contrario une trop serrée vous sera trop inconfortable dans les manoeuvres.


Et après ma sortie, que dois-je faire de ma combinaison Tribord ?

C'est bien connue, difficile de ne pas se mouiller pendant ses activités nautiques. La combinaison revient mouillée et gorgée de sel après votre sortie en voile légère. Il est donc impératif pour augmenter la durée de vie de sa combinaison de la rincer à l'eau claire après chaque sortie. Petite astuce, n'hésitez pas à savonner et rincer abondemment à l'eau douce le zip c'est l'élément le plus sensible au sel.

Ensuite, étendez-là sur un séchoir à linge dans une pièce bien aérée. Si possible, évitez de la laisser sécher sur un cintre, cela pourrait là déformer et agrandir le col. Petite astuce ; pensez à bien égouttez le surplus d'eau aux extérmités des bras et des jambes.

Il va s'en dire, faites toujours sécher votre combinaison à l'envers et ne l'exposez pas aux fortes sources d'air chaud (pas de séchage sur votre sèche-serviette).

ISOLATION THERMIQUE : COMMENT çA mARCHE ?

En immobilisant un film d'eau autour du corps, la combinaison en néoprène joue sur deux tableaux :

1. l'eau emprisonnée à l'intérieure de la combinaison se réchauffe progressivement
2. l'évacuation de la chaleur vers l'extérieur diminue.

La combinaison et le film d'eau forment ainsi une isolation thermique. Le néoprène est composé d'une mousse d’élastomère à cellules fermées contenant des bulles d’azote qui ont des propriétés isolantes.

Combinaison-néoprène-voile