Quel équipement en natation synchronisée ?

Maillot de bain, bonnet de bain, lunettes, pince-nez… 
Voici le matériel indispensable pour profiter au mieux de cette discipline très exigeante !

equipement natation synchronisee

Parce qu’aucun nageur, aucune nageuse, n’a envie de se retrouver à exécuter une chorégraphie de 4 minutes sans pince-nez (je vous laisserai découvrir l’anecdote de Justine plus bas), ou avec un maillot au maintien… limité, voici nos conseils pour tout savoir sur les accessoires incontournables de la natation synchronisée.

La pièce maîtresse : le maillot de bain

En natation artistique, vous aurez besoin d’un maillot de bain confortable et léger mais qui assure un bon maintien (notamment de la poitrine). Les 2 critères de sélection : la forme et la matière. Les maillots de bain avec un dos en “X” et une échancrure haute sont les plus utilisés en synchro car ils permettent une plus grande liberté de mouvement.
Quant à la matière, choisissez un maillot contenant le moins d’élasthanne possible car il n’est pas résistant au chlore. Préférez donc le polyester ou le polybutylène (PBT), plus difficile à enfiler mais qui durera !

Lalie Chassaigne

Le trio gagnant : bonnet / lunettes / pince-nez 

1. Le bonnet de bain est obligatoire dans toutes les piscines ! Il l’est d’abord pour des raisons d’hygiène mais, en synchro, il l’est aussi pour les raisons pratiques. 
La tête en bas, les pieds hors de l’eau en verticale ou en rétropédalage les 2 bras levés, vos cheveux ne doivent pas vous gêner, c’est pourquoi il est indispensable. Préférez-le en silicone pour qu’il épouse correctement votre tête.

Mon astuce : si  vous avez l’habitude de mettre du démêlant sans rinçage sur vos cheveux,  pensez à les rincer avant d’enfiler votre bonnet en silicone, sous peine de le sentir s’échapper en permanence… Oui, c’est du vécu !

pince-nez

Coté lunettes, plusieurs solutions sont possibles

Les lunettes dites “suédoises”, qui ont la particularité d’être à assembler soi-même, sont particulièrement appréciées par les nageuses synchro aguerries. Composées des verres, du pont de nez et de l’élastique du tour de tête, vous montez en toute simplicité les lunettes qui collent à votre morphologie. Elles n’ont pas de joints oculaires, elles offrent donc le plus grand champ de vision, qualité très recherchée si vous nagez en équipe. Enfin, dernier argument non négligeable : elles font partie des lunettes les moins chères du marché.

Si vous débutez et que vous êtes à la recherche d’un modèle plus confortable, tout en conservant une bonne étanchéité, nous vous invitons à faire le “test de la ventouse”, qui en quelques secondes, vous permettra d’identifier le modèle ajusté à votre visage.

Lalie Chassaigne

Le pince-nez

A moins que vous n’ayez les cloisons nasales naturellement fermées comme celles de Virginie Dedieu (triple championne de Monde en solo et partenaire technique de DECATHLON), vous aurez indéniablement besoin d’un pince-nez. Ce petit objet est un indispensable pour pratiquer la natation artistique, puisqu’il évite que l’eau rentre dans vos narines dans toutes les positions “tête en bas” en apnée. Il deviendra vite votre nouveau meilleur ami ! Pour le choisir, vous pouvez tenir compte de plusieurs éléments que sont la forme, la taille et la couleur.

La forme
La plus répandue dans le monde la synchro, est celle du pince-nez ‘Inox Latex’. Ce dernier assure le meilleur maintien possible et il est également ajustable sur sa partie basse en inox. Au même titre que les lunettes, si vous débutez, vous pouvez choisir un modèle un peu plus confortable et pratique, c’est le cas du pince nez flottant, que les jeunes nageuses apprécieront retrouver à la surface si elles le perdent. Le choix de la forme reste très personnel et se fera probablement à l’expérience. Empruntez des pince-nez à vos co-équipières pour tous les essayer avant d’arrêter votre choix . 

La taille
S ou M, il est important d’essayer pour connaître votre taille de nez et donc de votre pince nez. Il faut choisir la bonne taille pour que ce dernier soit bien adapté à votre nez, 
qu’il vous serre suffisamment sans vous faire mal.

La couleur
Tout dépend de la discrétion que vous souhaitez apporter à ce petit objet. 
Le modèle le plus répandu est de couleur chair, mais il en existe aussi des transparents, des gris et même des bleus…

pince-nez

COMMENT METTRE MON PINCE-NEZ POUR QU’IL TIENNE BIEN ?

Là, c'est Justine, ancienne nageuse qui travaille aujourd'hui pour DECATHLON qui nous partage son expérience... “On avait un ballet sur la musique du film Vidock (qui n'a pas tellement marqué les esprits...). Quelqu'un a eu l'idée le jour de la compétition de nous maquiller entièrement le visage en gris argenté, en référence au masque de Vidocq. 
Et pas loupé... au moment de plonger, le pince-nez a glissé. C'était parti pour 4 min de ballet, sous le regard des juges... On a fini sur la seconde marche du podium, mais on ne peut pas dire que j'ai passé un super moment." De cette anecdote, on peut facilement tirer 2 bons conseils :
1. Toujours tester son maquillage, accessoires avant le jour J et bannir les (fausses) bonnes idées de dernière minute.
2. Le crèmes grasses, le maquillage autour et sur le nez, on évite :)

Après, vous êtes bien sûr libre de positionner cette accessoire comme il vous plaît. Vous pouvez l’enfiler par le haut, en plaçant la partie la plus large sur le dessus du nez ou par le bas en laissant la partie la plus large sous le nez… Le plus important est donc de mettre à la partie la plus étroite du pince nez  sur les cloisons hautes de votre nez, afin de boucher le plus efficacement vos cloisons nasales.

L’astuce en plus ?

Vous pouvez également ajuster la taille de votre pince en serrant ou desserrant la partie large métallique. N’ayez crainte de le casser, il est prévu pour être résistant à cette opération d’ajustement.

Malgré toutes vos précautions, vous avez peur de le perdre au fond du bassin ? 2 options s’offrent à vous :
- Opter pour un pince-nez avec des liens intégrés que vous pouvez mettre autour de votre cou ou bien à la bretelle de votre maillot de bain. Vous pouvez fabriquer vous même un lien avec une ficelle et l’attacher à votre pince nez.
-  Choisissez le pince-nez flottant. Contrairement aux autres pincez-nez, celui-ci flotte (oui, comme son nom l’indique) il est donc facilement identifiable à la surface en cas de perte… 
Adieu les longues observations du fond du bassin à la recherche du pince-nez égaré !

Certaines nageuses optent pour quelques gouttes de vernis transparent sur le nez avant de positionner le pince-nez (votre dermatologue ne le recommandera pas), d’autres en mettent 2 à la fois, c’est le cas de certaines nageuses de l’équipe de France.
Mais la grande majorité d’entre nous gère ce stress, en plongeant avec plusieurs pince-nez de secours : autour d’un doigt (porté comme une bague) ou caché sous le maillot au niveau de l’aine. Il n’y en a jamais trop tant que cela vous rassure ! 

Lalie Chassaigne

Les besoins spécifiques pour la compétition en natation artistique

En compétition, il y a 2 types d’épreuves phares qui nécessitent des équipements totalement différents.

L’épreuve des figures imposées, comme son nom l’indique, consiste à exécuter des figures précises devant un jury. Pour cette épreuve, seule la technique compte, voilà pourquoi il est obligatoire de porter un maillot de bain noir, sans gros logo apparent, et un bonnet de bain blanc afin que personne ne se distingue par l’esthétique.

Mon astuce
Prévoyez aussi une peau de chamois pour être au sec après chaque figure, en plus de votre serviette classique pour les vestiaires.

L’épreuve des ballets est bien plus artistique et donc libre ! Il s’agit de la réalisation d’une chorégraphie effectuée en musique, pour laquelle vous choisirez, en équipe, un maillot et une coiffe colorés et pailletés assortis à votre thème et musique de ballet (une partie de plaisir pour les esprits créatifs).

Vous voilà équipé(e)s et prêt(e)s à mettre vos talents au service de la synchro. 
N’oubliez pas, la natation artistique est un sport d’expression, alors soyez créatifs et amusez vous bien ! 

Helene Fancesini

Hélène Francesini

Je m’appelle Hélène , je suis une ancienne nageuse, devenue entraîneur bénévole et passionnée de Nat Artistique !
J’ai fait mes classes dans mon club d’origine de la Métropole lilloise, dans les épreuves de ballet d’équipe libre / technique et en solo.
Pendant mes années d’étude j’ai eu la chance de vadrouiller et donc de découvrir d’autres clubs, notamment en Italie (club Plebiscito à Padova).
Je me suis finalement installée en Dordogne il y a quelques années, où la synchro n’y avait pas fait son trou...
J’ai donc eu le plaisir de créer une section nat artistique qui compte maintenant une centaine de licenciées !