COMMENT CHOISIR UN HOME-TRAINER ?

Vous aimeriez travailler le cardio-training, garder la forme ou entretenir vos acquis durant l’hiver ? Et si vous essayiez le home-trainer ? Entraînez-vous dans la maison ou dans le garage sans souffrir du froid lors de vos entrainements vélo !

LE HOME-TRAINER : POUR QUI ?

Le home-trainer convient :

– pour un cycliste s’entrainant en hiver, mais voulant rester au chaud et au sec,

– pour un cycliste souhaitant optimiser ses temps d'entrainement avec des exercices spécifiques

– pour un cycliste désirant se remettre en forme,

– pour un cycliste souhaitant s’échauffer avant sa course.

DEUX TYPES DE FIXATION DU VÉLO

– Le home-trainer classique

Ce type de home-trainer est le plus simple au montage, le vélo vient se fixer au niveau de l'axe de roue arrière sans démonter celle-ci. Il est conseillé cependant d'utiliser un pneu spécifique au Home trainer

- Le home-trainer à transmission directe

Nouveau venu dans la famille des home-trainers, le home-trainer à transmission directe n’utilise pas la roue arrière du vélo. En effet, pour éviter le frottement entre le pneu et le rouleau, ce home-trainer vient s’installer sur le vélo sans roue arrière directement par la chaine, pour réduire les pertes.

HOME-TRAINER CLASSIQUE, CONNECTÉ OU INTERACTIF ?

- Le home-trainer classique

Cyclistes débutants, un home-trainer classique suffit pour une utilisation occasionnelle. Pas de technologie, pas besoin d’électricité : vous installez votre vélo sur le home-trainer et vous pédalez ! C’est parfait pour un premier achat.

- Le home-trainer connecté

Le home-trainer connecté (ou smart) est utilisé couramment chez les cyclistes. La connexion est unidirectionnelle : votre home-trainer envoie vos données personnelles à votre smartphone ou votre tablette via une application dédiée. Vous pouvez ainsi contrôler vos données de puissance, de vitesse et de cadence pendant et après l’effort.
Bon à savoir : il est tout à fait possible de passer d’un home-trainer classique à un home-trainer connecté sans changer de matériel ! Il suffit d’installer un kit de connexion pour home-trainer.

- Le home-trainer interactif

Le home-trainer interactif gère automatiquement la résistance de l’appareil selon un plan d'entraînement ou un parcours programmé en enregistrant vos données personnelles. C’est-à-dire qu’il génère des sensations similaires à celles d'une sortie en extérieur. Vos séances d'entraînement vélo sont interactives et ludiques, pour rompre la monotonie du home-trainer !

LA PUISSANCE MAXIMALE : UN CRITÈRE IMPORTANT POUR FAIRE LE BON CHOIX !

La puissance de freinage maximale d’un home-trainer est importante pour les cyclistes souhaitant suivre un programme d’entrainement complet et varié. 

Si vous recherchez un home-trainer pour pédaler à vitesse constante afin de vous mettre en forme ou de maintenir vos acquis, une puissance de 500 à 750 watts suffit.

Si vous envisagez de travailler votre vélocité (à cadence élevée), votre force (résistance importante) ou votre explosivité (entrainement fractionné), vous avez besoin d’un home-trainer puissant de plus de 800 watts.

COMMENT ET À QUOI CONNECTER LE HOME-TRAINER POUR CASSER LA ROUTINE ? 

C’est très simple. Le cycliste connecte son home-trainer par Bluetooth Smart et/ou ANT+ à un PC, une tablette, un smartphone, un compteur vélo ou un GPS. Il peut ainsi suivre son parcours et ses performances directement depuis un écran. Pratique, non ?

Les capteurs placés sur le home-trainer permettent de mesurer l’effort du cycliste, de la puissance à la cadence de pédalage en passant par la vitesse.

Le home-trainer connecté représente ainsi une excellente solution pour rompre la monotonie de l’entrainement. Courses virtuelles et vidéos géolocalisées représentent alors de nouveaux univers à explorer ! De nombreux logiciels s'offrent à vous tel que TACX Desktop, ZWIFT ou encore B'TWIN Training.

Pour également casser la monotonie, jetez un coup d’œil aux exercices à faire sur home-trainer pour vous entrainer sans risquer de vous enrhumer !