COMMENT CHOISIR SES CHAUSSURES DE BADMINTON ?

Un match de badminton, c’est environ 1km de course, de pas chassés, de fentes et de sauts. Une bonne raison de bien choisir sa paire de chaussures, en fonction de sa pratique, mais aussi de sa morphologie. Pour vous aider à trouver chaussure à votre pied, on vous a préparé un petit guide qui résume les critères de choix, et ceux à privilégier pour une paire de chaussures adaptée à vos besoins.

1/ CRITERES DE CHOIX DES CHAUSSURES DE BADMINTON

- Budget : ça dépend de vous, et de votre pratique. Évidemment, plus la paire est chère, plus elle est technique. Pour vous donner une idée, les premiers prix sont aux alentours de 25 euros, jusqu’à plus de 100 euros pour une chaussure très technique. À vous de trouver le rapport qualité-prix qui vous convient !

- Respirabilité : une chaussure bien aérée pour garder les pieds au sec, c’est mieux, surtout si vous transpirez un peu plus que la moyenne. À savoir : c’est souvent le mesh 3D, un tissus aéré, qui permet à la chaussure d’être respirante. 

- Confort d’accueil : à privilégier si vous avez envie de vous sentir comme dans des petits chaussons. Et si vous pratiquez régulièrement. Le top : une chaussure qui adopte la forme de votre pied. 

- Amorti : essentiel, parce qu’au badminton les mouvements peuvent mettre à mal vos genoux. Un bon amorti permet une meilleure absorption des chocs et limite le risque de blessures. Mais il réduit aussi les sensations de jeu au niveau du sol, souvent à cause d’une semelle plus épaisse. Nécessaire si vous êtes sujet aux douleurs articulaires, plus grand ou plus lourd. 

- Stabilité : la semelle est stable et offre un meilleur maintien, souvent grâce au système anti-torsion. Avec ce type de chaussure, le pied supporte mieux les contraintes liées aux changements de direction. Plutôt adaptée pour tous les joueurs. 

- Légèreté : pour plus de vitesse, et de bonnes sensations de jeu au niveau du sol. Parfois au détriment de l’amorti et de la stabilité, il vaut mieux le savoir. À réserver aux joueurs légers, qui ont les pieds fins. Sauf si la chaussure relève le défi de cumuler légèreté et amorti.

- Dynamisme : pour mieux restituer l’énergie lors des sauts et reprises d’appuis, grâce au concept innovant IN’UP. Situé dans la semelle sous l’avant du pied, il permet d’apporter plus de dynamisme lors des déplacements. 

- Adhérence : c’est la base, la chaussure doit être adaptée à un jeu en salle, et adhérer au sol, sans le marquer, tout en vous procurant de bonnes sensations de jeu. La semelle est souvent en caoutchouc naturel.

Évidemment, difficile de réunir tous les critères sur une même paire de chaussures, à moins d’investir dans un produit très technique, plus cher. À vous de faire le point sur vos besoins pour trouver votre chaussure.

2/ UNE CHAUSSURE ADAPTEE A VOTRE PRATIQUE

Quels que soient vos entraînements, difficile de faire l’impasse sur une paire de chaussures adaptée à une pratique en salle. Et si vous pensez que votre paire de running peut faire l’affaire : on ne valide pas ! ;-) 

Bien sûr, les critères de choix et vos attentes ne sont sans doute pas les mêmes en fonction de la fréquence de votre pratique. On vous explique. 

- Vous avez une pratique occasionnelle : optez pour une chaussure qui favorise l’adhérence, avec un amorti moyen ou standard, plutôt légère, sauf si vous avez les chevilles ou les genoux fragiles. 

- Vous avez une pratique régulière : optez pour une chaussure avec un bon amorti, qui absorbe bien les chocs subis par vos pieds et vos genoux lors des déplacements. L’idéal : une chaussure avec un bon compromis entre amorti et légèreté. À favoriser aussi pour ce type de pratique : le confort et la stabilité.


- Vous avez une pratique intensive : optez pour une chaussure technique, avec une bonne résistance aux frottements et un bon dynamisme. Parfait pour mieux restituer l’énergie au moment des sauts. Le plus : la technologie IN’UP.

3/...ET A VOTRE MORPHOLOGIE

Une paire de chaussures adaptée à votre pratique, c’est bien. Adaptée à votre morphologie et à vos éventuels risques de blessures, c’est encore mieux. On vous donne trois conseils :

- Vous êtes lourd, grand ou sujet aux douleurs articulaires : vous avez les genoux plus fragiles, prenez-en soin ! Optez pour une chaussure avec un très bon amorti et/ou un bon maintien si vous avez les chevilles fragiles. Les semelles fines sont plutôt déconseillées. Même si vous n’avez qu’une pratique occasionnelle ! 

- Vous êtes plutôt léger, voire très léger : vous pouvez presque tout vous permettre car vos genoux subissent moins les impacts, sauf s’ils sont fragiles évidemment. Optez pour des chaussures légères et dynamiques pour plus de vitesse et de meilleures sensations de jeu. 


- Vous avez le pied large. Ou très fin : toutes les chaussures ne s’adaptent pas forcément à toutes les morphologies de pied. Certaines sont déconseillées pour un pied large, alors que d’autres n’apportent pas assez de maintien à un pied trop fin.

Notre dernier conseil : testez vos chaussures avant de les adopter ! Parce que la meilleure façon de savoir si elles vous conviennent, c’est de les porter sur le terrain. Et de faire quelques matchs ;-)

PLUS DE CONSEILS BADMINTON