Quelle couverture pour votre cheval ?

Couvrir ou ne pas couvrir... Quelle couverture lui mettre ? A-t-il froid ? Ou chaud ?

Questions quasi existentielles, lorsque les frimas de l'automne arrivent... Pour que votre cheval se sente au mieux, voici nos conseils pour bien choisir sa couverture.

Les feuilles tombent, le fond de l'air se rafraîchit... et peut-être vous posez-vous la question : Mon cheval, je le tonds ? je le couvre ? et quelle couverture je mets ? quelle est la bonne taille ?

On vous aide en quelques questions, à faire au mieux pour votre cheval :

TONDRE... OU NE PAS TONDRE ?

Si vous avez prévu de travailler votre cheval tous les jours, alors il sera préférable de le tondre. Car si vous laissez la Nature faire, une fois en mode nounours, avec son gros poil d'hiver, il y a de fortes chances pour que votre cheval transpire à grosses gouttes ! Et là, une fois trempé, il faudra l'aider à sécher pour éviter qu'il ne prenne froid ... et tombe malade !

Comment ?

=> Soit en prenant le temps de le marcher jusqu'à ce que le poil sèche.

=> Soit en le dessellant et mettant une chemise séchante pour absorber l'humidité (genre éponge ou polaire).

Mais voilà, ça peut prendre du temps et vous ne l'avez peut-être pas, tout ce temps... Alors, c'est décidé, il sera tondu !

Mais ce n'est pas si simple : comme vous lui enlevez sa protection naturelle, il n’emmagasinera pas suffisamment de chaleur... et il faudra le couvrir !

IMPER OU PAS ?

Une couverture imperméable est-elle indispensable ?

C'est nécessaire si... Votre cheval vit dehors. Une couverture imperméable, respirante et résistante à la déchirure le protègera des intempéries...
La particularité des couvertures imperméables se trouve dans la présence de soufflets d'aisance (pour une meilleure mobilité) et un rabat de queue qui protège du vent et des intempéries.

Ce n'est pas obligatoire si... Votre cheval vit en box. Dans ce cas, aucune obligation, vous pouvez partir sur une "couverture d'intérieure".

Si votre cheval vit en box mais passe 1h/jour au paddock, il est tout à fait possible de lui mettre une couverture imperméable.

QUELLE CHALEUR ?

Qu'est ce qui fait qu'une couverture est plus chaude que l'autre ?

Là, il faudra regarder le niveau de grammage de la couverture, soit la quantité d'ouate à l'intérieur du produit. Chez Décathlon, nous mettons le grammage de la couverture dans le nom du produit, pour vous aider à bien choisir le degré de chaleur !

À vous d'adapter la couverture selon votre cheval, (s'il est plus ou moins frileux), selon les climats (plus ou moins humides), selon les températures réelle et ressentie sont en décalage.

Il est possible de multiplier les couches pour apporter un peu plus de chaleur à votre cheval. Il n'est pas rare de voir une polaire sous une grosse couverture : assurez alors que les 2 couches ne blessent pas votre cheval par frottement.

N'oubliez pas de prendre en compte l'amplitude thermique, qui peut être assez forte dans certaines régions ou à certaines périodes de l'année. Cela signifie que vous pouvez avoir des températures relativement fraîches la nuit et le matin, qui deviennent vite clémentes la journée. Dans ce cas, il est préférable de changer la couverture entre la nuit et la journée pour plus de confort pour votre cheval.

LA RESISTANCE :

La résistance d'une couverture est particulièrement intéressante si votre cheval vit au pré (frottement aux arbres, ...) ou si il est du genre/s'il a un copain "destructor", c'est-à-dire à donner des coups de dents dans la couverture (la sienne... ou hélas, celle des autres). La résistance se mesure en "deniers" et on trouve le plus souvent des couvertures entre 600 et 1200 deniers.

Plus le nombre de deniers est élevé, plus la couverture sera résistante.

Une couverture d'extérieure est plus solide à la déchirure qu'une couverture d'écurie.

QUELLE TAILLE ?

La taille des couvertures est exprimée en cm, et correspond à la longueur de dos du cheval (de la pointe du garrot à la base de la queue)

Ce tableau est donné à titre indicatif, et peut varier suivant la race du cheval, son activité, son âge...

Choisissez toujours la bonne taille de couverture : trop petite, votre cheval risque de se blesser, trop grande, elle risque de reculer et de bloquer le garrot ou tout simplement de tourner. Le réglage des sangles croisées (sous le ventre) est aussi très important. Il ne faut pas trop les tendre pour ne pas gêner votre cheval mais si le réglage est trop lâche, l'animal risque de passer un postérieur dedans ce qui est très dangereux. Pour les courroies de cuisses, les sangles seront ajustées, ni trop lâches, ni trop tendues, elles empêchent la couverture de glisser sur le côté.

Sur chacun de nos descriptifs de couverture, un guide vous aidera à choisir quelle taille correspond à votre cheval, consultez le !

ET SI MON CHEVAL N EST PAS TONDU :

Un cheval non tondu va de lui même "faire du poil" pour se protéger du froid, il n’est pas toujours nécessaire de le couvrir. Néanmoins, s’il fait très froid, vous pouvez ajouter une couverture légère. Si votre cheval vit au pré, il peut sans problème passer l’hiver sans couverture s’il dispose d’un abri pour se protéger des intempéries. Un cheval au pré est en mouvement quasi-permanent, ce qui lui permet de dégager un peu de chaleur naturellement.

Bien sûr, si votre cheval est malade ou s’il est âgé, sa résistance ne sera pas la même et il faudra adapter sa protection à son état.

QUELQUES ASTUCES :

Certains chevaux connaissent une usure du poil du au frottement de la couverture sur les épaules, vous pouvez toujours le protéger en mettant une protection d'épaule en lycra.

Certains chevaux aiment particulièrement se rouler, pensez à nettoyer régulièrement leurs couvertures pour éviter de provoquer une irritation de la peau, voire une blessure.

N'oubliez pas de ré-imperméabiliser votre couverture d'extérieure après chaque lavage.

Pour le nettoyage des couvertures, n’hésitez pas à passer par nos ateliers. Nos prestataires de lavage utilisent des lessives adaptées (le plus souvent BIO), une température de lavage adéquate et un séchage naturel. Les petites réparations sont possibles (bouclerie, accroc...)

Pour plus de confort, pensez à retirer progressivement la couverture pour éviter une trop forte différence de chaleur, vous pouvez la laisser pliée en 2 sur les reins afin de les garder au chaud jusqu'à ce que vous montiez dessus.

Pour voir si votre cheval a suffisamment chaud, vous pouvez toucher ses oreilles et si le bout est froid, c'est que votre cheval est probablement pas assez couvert. Si ce dernier a froid, vous pouvez ajouter une polaire sous la grosse couverture ou sinon, tout simplement ajouter un neckcover sur l'encolure de votre cheval.

Domitille

Cavalière depuis l'âge de 14 ans, j'ai toujours eu une passion pour les chevaux.

J'ai eu la très grande chance d'être propriétaire d'un cheval hyper gentil, Galopin avec qui j'ai passé de très bons moments! 

Désormais, je suis en demi-pension avec l'envie de me faire plaisir avant tout ... Je m'intéresse à toutes les disciplines liées à l'équitation et j'ai eu de belles opportunités en essayant le polo, le trot attelé, l'attelage, .... C'est vraiment ça qui est passionnant dans ce sport, c'est que quelle que soit la discipline, il y a toujours à apprendre! 

RETROUVEZ D'AUTRES CONSEILS EQUITATION