COMMENT CHOISIR LA TAILLE DE SA TENUE DE DANSE CLASSIQUE

Pour éprouver tout le plaisir de sa pratique et parvenir à réaliser les exigeants pas de danse classique, mieux vaut être bien équipé(e). Et porter un équipement bien ajusté. Par ici les bons conseils!

Outre le choix des chaussons, demi pointes et pointes, danseurs et danseuses classiques revêtent un équipement bien spécifique pour s’entraîner à la barre et virevolter sur les parquets.

Justaucorps, collants, jupettes… Des incontournables de la pratique, qui doivent être parfaitement ajustés pour ne pas gêner débutants comme experts dans leurs mouvements et leurs enchaînements.

Le justaucorps : pas trop serré, pas trop lâche

Pour bien choisir la taille de sa tenue de danse classique, un seul mot d’ordre : confort ! Alix Scarano, ingénieur produit chez Domyos, nous aide à y voir un peu plus clair dans le choix des tailles des différents éléments. Le justaucorps est un incontournable de la tenue de la danseuse. Il existe différents modèles et différents coloris, à sélectionner généralement selon le niveau de pratique et les préférences. Le justaucorps doit être cependant parfaitement ajusté au corps du pratiquant. “Le textile doit être plaqué, pas trop serré et pas trop lâche”, décrit Alix. “Il ne doit pas laisser de traces rouges sur les épaules, par exemple, quand on l’enlève.”

Quelques mouvements pour tester

Le justaucorps ne doit ainsi en aucun cas gêner la danseuse dans sa pratique. Et le passage en cabine pour l’essayer est de ce fait quasi incontournable ! “Pour vérifier que la taille est la bonne, il faut veiller à ce que le tissu ne fasse pas de plis, mais ne soit pas tendu à l’extrême”, poursuit Alix. “Pour en être sûr, le pratiquant peut faire quelques mouvements tests, comme lever un bras, faire tourner l’une de ses jambes ou se pencher en avant. Le justaucorps, qui est généralement composé en partie d'élasthane, doit permettre la bonne réalisation des mouvements, tout en apportant le confort nécessaire sans bouger.” Donc si l’envie vous prend de réaliser quelques pas au milieu du rayon vêtu(e) de votre justaucorps, surtout, n’hésitez pas, c’est pour la bonne cause !

Collants : ils ne doivent pas glisser !

Outre le justaucorps, les collants doivent également correspondre parfaitement à la taille du danseur. Il en existe différents modèles, certains avec pieds, qui se placent sous le justaucorps, d’autres sans pied, qui viennent au-dessus. “Comme pour le justaucorps, les collants doivent être parfaitement ajustés, ne pas trop serrer à la taille, ne pas descendre en permanence ou faire des plis”, décrit Alix. “Durant un cours de danse, il n’est pas question de passer son temps à remonter un collant qui glisse. Il doit simplement être bien ajusté et tenir en place.” Une fois encore, n’hésitez donc pas à essayer pour vérifier !

La jupette, posée sur les hanches

Enfin, après justaucorps et collants, vient parfois la jupette. “Tous les professeurs n’exigent pas son port”, poursuit Alix. “Mais dans certaines écoles, elle est autorisée et les danseuses apprécient la porter en règle général. C’est une question de style.” Comme pour les autres composants de la tenue de danse classique, la jupette doit être parfaitement à la taille de la  pratiquante et posée au niveau de sa taille. “Elle doit tenir sur les hanches, sans serrer ou comprimer la danseuse. Elle ne doit pas non plus bouger pendant le cours et bien tenir malgré les mouvements et enchaînements techniques.

Vous voilà prêt(e)s et parfaitement équipé(e)s pour vos entrainements à la barre et vos enchaînements en musique. Et vous, quelles sont vos astuces pour sélectionner la tenue parfaitement bien adaptée à votre morphologie ? On attend vos témoignages!

Pauline

Chef de produit & maman

Vélo enfant 1-6 ans l B'TWIN

DECOUVREZ NOTRE SELECTION DE CONSEILS