COMMENT CHOISIR DES CHAUSSURES HAUTES POUR PARTIR EN TREK ?

Le choix d’une paire de chaussures pour aller trekker est très important, et nécessite de prendre en compte le type de sentier sur lequel vous allez randonner.

Chez Forclaz, nous avons identifié 3 typologies de terrains :
- chemins carrossables
- sentiers accidentés
- hors-sentiers

Du type de terrain, dépendent les avantages principaux que vous devez prendre en compte pour choisir votre chaussure :
- la souplesse de la chaussure
- le niveau de renforts et de protection
- la niveau de maintien global

VOUS PARTEZ SUR DES CHEMINS CARROSSABLES

Sur des chemins larges, et sans trop de difficultés, mieux vaut opter pour des chaussures souples. En effet, elles permettent un déroulé de pied naturel, et vous parcourez sans effort de nombreux kilomètres. Pour illustrer cette typologie de terrain, Saint-Jacques-de-Compostelle est un excellent exemple.

Pour gagner en poids, les protections sont présentes aux  points les plus stratégiques : avant et arrière du pied.

Enfin, la tige haute sur ces modèles amène un bon maintien de la cheville, sans pour autant trop la rigidifier, afin de corriger les petites erreurs dues à la fatigue, mais sans contraindre trop l’amplitude de l’articulation.

VOUS PARTEZ SUR DES SENTIERS ACCIDENTÉS

Sur les chemins étroits et accidentés de montagne, il faut choisir des chaussures offrant plus de rigidité et de maintien, afin de pouvoir être plus à l’aise sur les partie techniques : dalles rocheuses, dévers, boue en dénivelé, etc.

Ces sentiers plus techniques sont en général plus « agressifs » pour les chaussures que des chemins carrossables. C’est la raison pour laquelle les protections sont plus importantes, et les matériaux plus résistants, par effet de superposition en général.

Le col de la chaussure, offre plus de maintien que sur les modèles conçus pour les chemins carrossables, afin d’être plus confortable sur les cassures ou dévers.

Une belle illustration de ce type de trek pourrait être le Tour du Mont-Blanc.

VOUS VOUS AVENTUREZ HORS-SENTIERS

Enfin, pour les treks qui se déroulent en grande majorité hors de sentiers marqués, où les cairns sont parfois les seuls points de repère, il est préférable d’opter pour des chaussures rigides, plus hautes, et offrant le maximum de protection. Les traversées de névés, les ascensions de pierriers et autres passages offrant de la « varappe » seront ainsi abordés plus sereinement.

Le GR20, connu comme un des treks les plus durs d’Europe, offre un terrain de jeu parfait pour cette typologie de chaussures.

ET LES SEMELLES ?

Une autre caractéristique très importante d’une chaussure de trekking est sa semelle. En effet, par le biais de l’accroche et de l’adhérence, elle amène la sécurité pour le trekkeur.

Afin de permettre à chacun, selon ses préférences, d’opter pour une chaussure souple ou rigide sur n’importe quelle typologie de terrain, nous avons décidé chez Forclaz d’offrir un niveau d’adhérence maximum sur tous nos modèles, conçus pour le hors-sentiers comme pour les chemins carrossables.
C’est notre engagement sécurité.

Vous partez bientôt ? Découvrez comment bien choisir vos bâtons de trek !

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS