Livraison en 48h. Plus d'infos ici !
Intro
Innovation
Masque de snorkeling
en surface Easybreath
2999
TV
#1
Un masque pour voir et respirer dans l’eau comme sur terre !

Pour le grand public, pratiquer le snorkeling est parfois perçu comme difficile. Les freins à la pratique sont nombreux : la respiration avec un tuba n’est pas naturelle et son embout peut être jugé inconfortable. Le champ de vision d’un masque est réduit et il arrive que la présence de buée ne permette pas de profiter pleinement des merveilles des fonds sous-marins.

C’est face à ce constat que les équipes de conception Subea ont révolutionné la pratique de la randonnée palmée, en mettant au point le premier masque facial de snorkeling au monde, permettant de voir et respirer dans l’eau aussi facilement que sur terre.

Le masque Easybreath SUBEA convient à toute la famille (enfants à partir de 10 ans).

Emily Chef de produit snorkeling
Emily,
Chef de produit snorkeling
Grâce à la vision panoramique et à la possibilité de respirer par le nez, la découverte de l’univers subaquatique devient encore plus accessible avec le masque de snorkeling Easybreath.
Un masque pour voir et respirer dans l’eau comme sur terre !
#2
Les avantages
techniques
Snorkeling
Facilité de respiration
Facilité de respiration
Masque intégral pour une respiration naturelle par le nez et/ou par la bouche.
Limitation de la buée
Limitation de la buée
Concept exclusif de circulation d'air qui permet d'éviter l'apparition de buée.
Facilité à <br>mettre / enlever
Facilité à
mettre / enlever
Sangle textile élastique réglable qui ne tire pas les cheveux.
Champ de vision
Champ de vision
Champ de vision panoramique, effet 180°.
Évacuation de l’eau
Évacuation de l’eau
Valve de purge en bas du masque pour évacuer l’eau lorsque l’on relève la tête.
Étanchéité
Étanchéité
Tuba avec système “dry-top” qui limite l’entrée de l’eau par le haut du tuba.
#3
Voir et respirer dans l’eau
comme sur terre !
Bien choisir la taille de son masque Easybreath
#4
Bien choisir la taille de son masque Easybreath
L'Easybreath existe en 2 tailles qui permettent de couvrir 90 % des visages. Pour bien choisir sa taille en magasin, serrez le masque sur votre visage : il ne doit pas y avoir d’espace entre votre menton et le bas du masque.
#5
Comment fonctionne le concept exclusif anti-buée ?
Il fonctionne de manière optimale à partir d'une eau à 18 °C et repose sur le fait que l'air frais inspiré est projeté sur la vitre avant de parvenir au nez ou à la bouche. L'air chargé en humidité que vous expirez est évacué par les connexions latérales en silicone puis en plastique qui conduisent l'air dans le tuba. Ainsi l'air est constamment renouvelé. C'est le même principe que la ventilation du pare-brise de votre voiture.
Comment fonctionne le concept exclusif anti-buée ?
Comment fonctionne le système dry-top  qui stoppe les entrées d’eau ?
#6
Comment fonctionne le système dry-top qui stoppe les entrées d’eau ?
Il a été développé pour éviter que l’eau ne rentre par le tuba quand il y a du clapot, des vaguelettes en surface ou quand l’utilisateur penche trop sa tête en avant pour observer les fonds. Le tuba comporte une bouée qui, à l'immersion, remonte dans le tuba pour boucher l'entrée. En cas d'immersion, pensez à souffler en remontant à la surface pour être sûr de laisser redescendre cette bouée.
#7
Bien utiliser son
masque Easybreath
#8
Le colorama Easybreath
#9
Les coulisses de la
conception du masque
Les
monstres
Les coulisses de la <br>conception du masque
Les coulisses de la <br>conception du masque
Suite à une étude menée sur les plages d’Europe, de Chine et du Brésil, l’équipe Subea s’est retrouvée face à un constat : pratiquer le snorkeling est souvent perçu comme difficile.

C’est ainsi que le projet Easybreath est né avec pour objectif de lever les freins liés à cette pratique…

C’est en développant différents « monstres » et en les testant que l’équipe a pu développer la version de l’Easybreath que nous connaissons aujourd’hui.
Des prototypes fonctionnels aux design parfois improbables, qui permettent aux équipes de vivre l’expérience et de se forger des convictions sur les produits.
Suite aux tests effectués sur le monstre 1, l’équipe de conception a relevé quelques anomalies provoquées par sa vitre courbe qui entrainait des perturbations de la vision et des nausées.
Sur la version 2, le champ de vision a été amélioré. Les anomalies ont été gommées grâce au remplacement du verre courbe par un verre plat. En revanche cette version ne permettait pas encore de solutionner le problème de la buée.
Pour les prototypes numéro 3 et 4, les équipes ont concentré leurs recherches sur la circulation d’air, afin de résoudre le problème de la buée.
Pour les prototypes numéro 3 et 4, les équipes ont concentré leurs recherches sur la circulation d’air, afin de résoudre le problème de la buée.
De nombreux ajustements ont été nécessaires pour trouver une solution qui n’altère pas le confort de respiration et de vision. Le dernier prototype (5) est totalement fonctionnel, il dispose des mêmes caractéristiques que la version disponible aujourd’hui en magasin. La différence réside uniquement dans l’esthétique puisque ce prototype n’avait pas encore été stylisé par l’équipe design.
1
Les coulisses de la <br>conception du masque
Les coulisses de la <br>conception du masque
Les coulisses de la <br>conception du masque
Les coulisses de la <br>conception du masque
Les coulisses de la <br>conception du masque