Envie de découvrir la rando roller ? Ou de vous entretenir physiquement grâce aux rollers en ligne ?

Nous vous proposons de passer en revue l’anatomie de chaque type de roller, pour bien choisir.

Suivez le guide pour bien choisir vos patins.

   DE LA RANDONNEE, RIEN QUE DE LA RANDONNEE ? 

Le roller de randonnée est la discipline la plus accessible du patinage à roulettes. Elle convient à tous. Mais le choix de votre roller de randonnée sera très certainement différent si vous êtes débutant ou confirmé. Éclairage sur ce premier niveau de choix :

 

Roller fitness pour les débutants et intermédiaires:

Pour la randonnée, le roller inline idéal c’est le roller fitness ou de découverte. Il est particulièrement adapté pour les débutants ou les patineurs occasionnels. Stabilité, confort et qualité de glisse optimale. Il est fait pour rouler droit devant soi et gommer les aspérités.

 

Roller freeride pour les confirmés:

Pour les plus avancés, le roller freeride convient également à la balade. Il présente l’avantage supplémentaire d’être un vrai passe-partout. Randonnée, slalom, freestyle : il permet tout à la fois. Plus maniable mais moins stable, nous le conseillons aux plus expérimentés, en recherche de sensations sur différentes disciplines.

 DES ROLLERS HOMME OU FEMME ?

Certains modèles prévoient une même morphologie quel que ce soit le genre. Ils peuvent donc tout à fait être portés par un homme ou une femme.

La différence se fait essentiellement sur le look, le choix des couleurs et également les pointures disponibles sur chacun des modèles.

roller

CHOISIR SES ROUES 

S’il y a un élément à ne pas négliger sur votre patin de rando, c’est bien la roue.

La forme, le diamètre, la matière, la dureté, le nombre et le roulement. Ces 6 éléments détermineront la qualité de glisse durant vos balades.

Retrouvez nos conseils pour bien choisir des roues adaptées à la randonnée: 

 

rouesroller

CHOISIR SA PLATINE 

La platine c’est le châssis du roller. Accrochée sous la botte, c’est la partie sur laquelle on vient fixer les roues. Sa composition, sa longueur et l’écartement entre les roues ont une incidence sur la fluidité de votre patinage.

Composition de la platine

Les premiers  modèles de rollers fitness proposent généralement une platine en plastique. Atouts principaux : son confort et  sa légèreté. L’impression d’avoir une enclume à la place du pied lorsqu’on débute peut nettement ralentir la progression :-D

Mais le plus souvent, la platine est en aluminium. Plus rigide, elle offre une bonne restitution de l’énergie. Sur les modèles fitness, il s’agit de 2 plaques de métal distinctes. Sur le freeride, la platine est en aluminium extrudé : un monobloc creusé. Cette solution offre plus de robustesse à ce roller, confronté à plusieurs disciplines.

Longueur du châssis

La platine idéale pour la randonnée est une platine longue. Vous remarquerez que sur un patin fitness la roue avant dépasse de la chaussure. Vous êtes stable et votre poussée est puissante.

Le châssis du roller freeride est un peu plus court. Rien ne dépasse de la chaussure. C’est pour favoriser la maniabilité de ce patin tout terrain. 

Ecartement  des roues

Favorisez un écartement des roues important pour votre roller de randonnée. L’écart entre 2 roues prévu sur le châssis est généralement lié à sa longueur. Plus l’espace entre 2 roues est important, plus il y a de stabilité, comme sur le patin fitness. Si l’écartement est réduit, la manœuvre est plus facile. On perd cependant en équilibre comme sur le roller freeskate. 

LA BOTTE, LE CONFORT ET LA SECURITE 

Et la botte dans tout ça ? Aussi appelée “boot”, prenez en compte sa rigidité ou non, ainsi que la qualité de son maintien :

Type de botte 

La botte du roller découverte est composée d’un chausson souple. Pour se sentir à l’aise, comme dans ses baskets ! A noter que tous les patins inline, qu’ils aient ou non une coque comme le freeskate, sont équipés de mousse de renfort, notamment aux endroits les plus sollicités.

Maintien du pied

Pour un bon patin de balade, il y a généralement 2 ou 3 points de serrage : les lacets, une boucle micrométrique à la cheville  et/ou des straps cou-de-pied. Ce dernier point permet au talon d’être bien calé au fond de la chaussure.

botteroller

En bref, vos trois priorités pour bien choisir son roller in line de randonnée. D’abord, faire en fonction de votre budget. En deux et en trois, il est primordial de s’écouter lorsqu’on évalue son niveau et son confort. En magasin, lorsque vous testez des rollers, soyez attentif à votre bien-être. Pas de frottements ? C’est un très bon point. Au final, être bien dans ses rollers, votre critère de choix n°1.

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus et paramétrer votre choix, cliquez ici