Les intérêts de la balade à vélo avec son chien

Il est primordial de promener son chien quotidiennement,  mais pour que cela reste une activité de partage et de plaisir, varier les sorties est une bonne idée ! De plus, selon la taille, les besoins et l’âge de votre chien, plusieurs supports de sorties sont à votre disposition pour passer le meilleur moment possible avec lui. En plus de prendre l’air et de faire une activité physique, vous allez amplifier la complicité avec votre compagnon à quatre pattes.

Pour le confort de votre chien, nous vous conseillons 2 types d’accessoires :

LES PANIERS

Pratique et simple d'utilisation

Les paniers sont l’idéal, pour les petits chiens (ou chats). La plupart de nos paniers supportent jusqu’à 5 kg de charge et se fixent facilement à l’avant (sur le guidon) de votre vélo. Nous vous conseillons d’y installer un coussin ou une couverture afin d’améliorer le confort de votre compagnon.

panier vélo

LES REMORQUES

Confortable

Pour les chiens les plus paresseux (ou les plus vieux) entre 5 et 45 kg, nous vous conseillons les remorques. Conçu pour transporter jusqu'à deux enfants de 12 mois à 5 ans derrière un vélo en toute sécurité (conforme à la norme EN15918). Nos remorques sont confortables, pliables et très facile à utiliser et installer sur votre vélo.

remorque

Le laisser courir en liberté à côté de vous 

Afin de vous balader avec votre chien sans lui mettre de laisse, sans appréhension et sans risques, une séance de dressage peut être bénéfique. Il faut que votre chien soit un minimum habitué à recevoir des ordres de direction. Pour ça un simple dressage peut être suffisant avant de vous mettre en route. Pour cela, vous pouvez entraîner votre chien en utilisant un obstacle. Mettez votre compagnon face à un tronc ou à n’importe quel obstacle qu’il devra contourner en fonction de vos indications. Nous vous conseillons de jeter un oeil à ce site qui donne des exemples de méthodes de dressages pour les sorties à vélo.  

Ce que dit la loi

Selon l’Art. L.211-23 du Code rural : Est considéré comme en état de divagation tout chien qui, en dehors d’une action de chasse ou de la garde ou de la protection du troupeau, n’est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel, ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d’une distance dépassant cent mètres. Tout chien abandonné, livré à son seul instinct, est en état de divagation, sauf s’il participait à une action de chasse et qu’il est démontré que son propriétaire ne s’est pas abstenu de tout entreprendre pour le retrouver et le récupérer, y compris après la fin de l’action de chasse.