COMMENT CHOISIR  SA SELLE DE VÉLO ?

La selle est le point de contact principale entre le vélo et le pratiquant. Il est donc plus qu'important de bien choisir sa selle en fonction de votre type de pratique et de votre morphologie.

1 / CHOISIR SA SELLE EN FONCTION DE LA POSITION DU DOS

Le choix de votre selle se fera en fonction de votre position sur votre vélo.

Pour une position confort (90 degrès) nous vous conseillons une selle très large muni de gel.

Pour une position sport confort (60 degrès) nous vous conseillons une selle intermédiaire qui vous procurera une alternative entre confort arrière et pression trop forte sur l'avant de la selle.

Pour une position sport (30 degrès) nous vous conseillons une selle étroite avec un bec plus fin pour éviter les pressions sur le périnée

2 / SELLE LARGE OU SELLE ÉTROITE : QUELLE DIFFÉRENCE?

La selle doit être adaptée à la posture du cycliste, à son anatomie et à son utilisation du vélo. Elle permet aussi une convenable répartition de votre poids sur le velo.

Une selle étroite convient pour une position penchée vers l’avant, type vélo de course ou VTT, où le guidon se situe nettement plus bas que la selle. C’est une posture sportive faite pour l’effort. La selle étroite limite les frottements et répartit le poids entre le guidon et la selle. Si vous utilisez un VTT ou un vélo de course pour vos déplacements en ville, gardez une selle relativement étroite pour rester en phase avec votre position sur le vélo.

Les vélos de ville et VTC adoptent une position assise droite pour une conduite relaxée, le guidon étant plus haut que la selle. Dans ce cas-là, il convient de choisir une selle large ou XL, car la totalité du poids de votre corps repose sur la selle. Augmenter la surface de contact permet de répartir la pression sur l’ensemble de la selle et donc de réduire les éventuelles douleurs.

3 / UNE SELLE PLUS LARGE POUR LES FEMMES

Les femmes ont généralement un bassin plus large que les hommes. Il convient donc d’opter pour une selle adaptée à la morphologie féminine et de choisir une selle plus large.

4 / SELLE GEL ET SELLE EN MOUSSE

Généralement équipées d’un revêtement plastique étanche et léger, les selles en matériaux plastiques offrent un bon rapport qualité-prix. Pour absorber les vibrations, elles sont rembourrées de mousse haute densité ou d’inserts en gel, offrant souplesse et confort.

Le confort dépend également du temps que vous passez sur votre vélo. Vous avez besoin d’une selle plus confortable si vous parcourez un trajet quotidien de plusieurs kilomètres. Le confort peut être moindre si vous utilisez votre vélo pour aller faire vos courses de temps en temps.

Pour rendre votre selle de vélo encore plus confortable, vous pouvez l’équiper d’une tige de selle sur amortisseur. Cette suspension absorbe les chocs et les irrégularités de la route lorsque vous ne disposez pas d’une suspension arrière.

5 / COUVRE SELLE GEL : UN PLUS POUR VOTRE CONFORT D’ASSISE

Disposant d’inserts anatomiques en gel qui absorbent les vibrations, le couvre selle est un accessoire complémentaire qui rend également plus confortable une selle.

Le couvre selle convient particulièrement pour une utilisation occasionnelle du vélo. Si vous pratiquez le vélo plus intensément, pensez à changer de modèle de selle, elle vous accompagne ensuite pour plusieurs centaines de kilomètres !

6 / COMMENT RÉGLER SA SELLE ?

Le réglage de la selle est extrêmement important. Une simple modification de la position de votre selle peut engendrer une amélioration de votre pédalage, de votre confort et de votre effort. Trouver le bon réglage demande de nombreuses expérimentations et de la patience !

- LA HAUTEUR

Lorsque vous êtes assis sur votre selle, appuyez le talon sur la pédale positionnée au plus bas. Vous devez avoir la jambe tendue pour un réglage correct. Adaptez ensuite votre manière de monter et descendre du vélo si vous n’êtes pas habitué à cette hauteur de selle ! Cette hauteur de selle idéale vous permet d’utiliser la force maximale de vos jambes et évite de vous fatiguer.

Attention à ne pas trop monter la selle. Dans ce cas, le pédalage vous oblige à balancer votre bassin de droite à gauche. Baissez la selle de quelques centimètres pour revenir à une hauteur convenable.

Attention : le réglage de la hauteur est très personnel. Certaines personnes préfèrent utiliser une selle un peu plus basse, pour poser le pied plus facilement lors de la circulation en ville, au détriment du rapport puissance/fatigue. Alors, écoutez vos sensations…

- L'INCLINAISON

La selle se règle généralement horizontalement. Certains hommes préfèrent rouler avec une selle au nez légèrement relevé, et certaines femmes avec une selle inclinée vers le bas.

Une selle trop inclinée vers l’avant vous fait glisser de la selle. Elle répartit plus de poids vers vos bras et poignées ce qui peut provoquer des douleurs aux articulations.

Au contraire, une selle trop vers l’arrière augmente la pression de votre postérieur sur la selle et peut générer des douleurs périnéales.

- LE RECUL DE SELLE

Le recul de selle modifie la position du bassin par rapport à l’axe du pédalier. C’est un réglage personnel qui dépend de la physionomie, de la géométrie et de la taille du vélo. Pour une utilisation citadine, il permet éventuellement de modifier sa posture de conduite. Approchez ainsi votre selle si vous êtes loin de votre guidon pour une position plus droite.

Le choix et le réglage d’une selle sont très personnels : testez plusieurs modèles et plusieurs réglages afin de trouver celle qui vous convient. Choisissez une selle qui correspond à votre anatomie et à votre position de conduite pour pratiquer le vélo en tout confort !

Matthias

Responsable e-commerce pièces détachées

Des questions ? Des idées ?