21 articles pour

Détendeurs de plongée, octopus

Par meilleures ventes

Par meilleures ventes
Du - cher au + cher
Du + cher au - cher
Par taux de réduction
Les mieux notés
Votre produit a été ajouté
mes produits (0/5)
Comparer
aucun produit à comparer
Votre comparateur est plein. Veuillez supprimer un produit.
Supprimer
Retour à la liste
comparer mes produits

Détendeur plongée, octopus, manomètre : un trio vital en plongée bouteille

Lorsque les plongeurs débutants se penchent sur le matériel de l’univers de la plongée, ils ont parfois un peu d’appréhension au moment de choisir et de manipuler leur détendeur de plongée et leur octopus. Et pour cause : ces 2 éléments sont cruciaux pour respirer l’air du bloc. Concrètement, le détendeur « détend » l’air de la bouteille qui est stocké sous haute pression en vue de pouvoir être absorbé par le plongeur. Le détendeur de plongée moderne possède 2 étages : le 1er détend l’air jusqu’à une pression moyenne, le 2e enchaine jusqu’à la pression ambiante. Vous percevez alors l’importance de bien choisir votre détendeur de plongée, car votre sécurité et votre confort respiratoire en dépendent. Pour vous faciliter la tâche, Decathlon vous propose le pack detendeur qui comprend - un détendeur de plongée, - un octopus, - un manomètre.

Des packs détendeurs de plongée Decathlon pour chaque profil de plongeurs

Plongeurs de niveau 1 ou autonomes niveau 2, vous pouvez utiliser un détendeur de plongée non compensé si vous n’allez pas au-delà de 20 m de profondeur en plongée bouteille. C’est le détendeur le plus résistant et le plus facile à utiliser. Si vous êtes plongeur confirmé ou moniteur, préférez un détendeur de plongée compensé qui sera adapté à la plongée au-delà de 30 m. Cet équipement technique vous offrira plus de confort, quelles que soient la profondeur et la pression d’air restante dans votre bouteille.

Détendeur de plongée DIN ou étrier (INT), à membrane ou à piston ?

Il existe 2 types de connexion du détendeur à la robinetterie de votre bloc de plongée : DIN ou étrier (INT). – Le détendeur de plongée DIN est léger et compact. Il ne comporte qu’un seul joint torique, situé à l’extrémité du pas de vis, sur le 1er étage du détendeur : les risques de fuites sont donc réduits. – Le détendeur de plongée à étrier offre, quant à lui, une connexion moins précise que les systèmes DIN, mais vous n’êtes pas responsable de son entretien, car le joint se trouve sur la robinetterie du bloc. – Le détendeur de plongée à membrane dispose d’un mécanisme isolé permettant une utilisation dans toutes les eaux, y compris celles chargées ou sales. C’est le détendeur eau froide par excellence ! – Enfin, le détendeur de plongée à piston est plutôt réservé à une utilisation loisir de par sa robustesse, sa facilité d’entretien et son prix. À vous de choisir à présent !