Livraison en 48h. Plus d'infos ici !
33 articles pour

Navigation, barques de pêche, Float tube

Par meilleures ventes

Du - cher au + cher
Du + cher au - cher
Par meilleures ventes
Les mieux notés
Comment choisir ?
Votre produit a été ajouté
mes produits (0/5)
Comparer
aucun produit à comparer
Votre comparateur est plein. Veuillez supprimer un produit.
Supprimer
Retour à la liste
comparer mes produits

Un écho sondeur ou un détecteur pour naviguer et pêcher

Un echo-sondeur est ce qui permet, en quelque sorte, de « voir » sous le bateau sur une surface plus ou moins large en fonction de la conception de l'appareil. C'est un compagnon très utile, que l'on pratique la navigation pour la pêche ou pour la plaisance.

Un écho sondeur ou un détecteur pour tous les navigateurs

Pour faire simple, un écho sondeur et un détecteur sont composés de deux principaux éléments. Il y a d'abord une sonde qui se fixe sur la coque du bateau ou sur le moteur-bateau. C'est elle qui va envoyer les ondes vers le fond et les recevoir en écho. Elle les transmet ensuite au boitier qui va calculer la longueur des ondes et déterminer la forme des obstacles rencontrés. Cela peut être des rochers, des épaves ou des poissons, voire même des algues. On opte donc pour un appareil de détection en fonction de son environnement de navigation, mais aussi de ses besoins en matière de détection.

Les critères de choix d'un écho sondeur et d'un détecteur

C'est la fréquence, définie en KHz pour un bateau ou un détecteur de poisson, qui va être la caractéristique dominante. Plus elle sera élevée et plus elle sera précise. Une sonde à 50 KHz, par exemple, est parfaite pour les grands fonds, mais elle manque de précision. À contrario, un sondeur à 200 KHz aura une portée plus faible, mais plus détaillée. L'angle est le deuxième critère important, là encore, plus il est élevé, plus la surface qu'il couvre est large. À 20°, il va avoir une superficie équivalente à 30% de la profondeur tandis qu'à 45° et 75°, elle pourra atteindre respectivement 100% et 200% de la profondeur. Certains modèles proposent une double fréquence qui permet de moduler la détection en fonction de l'environnement. Dans tous les cas, DECATHLON vous recommande de choisir votre écho sondeur et détecteur selon votre lieu de pêche : à angle large pour les fonds peu profonds (jusqu'à 15 mètres) comme les rivières, étroit en pleine mer ou pour les lacs.

Des écho sondeurs et détecteurs combinés

Plus complets, ces détecteurs de poisson sont équipés d'une fonction GPS appelée « down imaging ». Les avantages sont nombreux puisqu'ils permettent de mémoriser des spots et des informations sur la navigation. Pour peu que l'on y intègre des coordonnées cartographiques, l'écho sondeur combiné calcule et indique la « route » pour se rendre à un endroit. Pour plus de confort d'utilisation, certains de ces écho sondeurs et détecteurs ont un écran couleur. Ils offrent la possibilité d'une meilleure identification de ce qui se trouve sous et autour du bateau.