Guides conseils : Comment bien choisir son vtt ?

Nos guides conseils
Vélo

VTT Loisir

Les VTT Loisir sont conçus pour ceux qui se baladent occasionnellement. Vous aimez sortir des routes bitumées pour attaquer des chemins plus sinueux de temps en temps

Une fourche rigide ou suspendue ?

Une fourche rigide a quelques avantages par rapport à une fourche suspendue. Le premier est qu'un vélo tout rigide est plus efficace sur la route ou sur un terrain très plat car vous ne perdrez pas de puissance en comprimant la fourche en pédalant. Le deuxième avantage est qu'une fourche rigide coute aussi moins chère.

La fourche suspendue a de nombreux avantages sur des terrains plus accidentés, type sous-bois, sentiers, pavés... Vous aurez plus de confort en roulant car la fourche pourra absorber les aspérités de la route ou des chemins. Une fourche entre 80 et 120mm de débattement (= la compression maximale de la fourche) est un bon compromis entre efficacité, poids et coût pour pouvoir pratiquer le VTT quasiment partout où vous le souhaitez.

Un cadre rigide ou suspendu ?

Un cadre rigide suffit à faire du VTT sur la plupart des chemins et sentiers. Si toutefois vous souhaitez faire du VTT un peu plus engagé en empruntant des chemins accidentés et de petites descentes, un cadre suspendu, avec un amortisseur, peut vous apporter plus de confort.
Un cadre tout-suspendu a aussi quelques inconvénients, comme le poids, mais aussi la perte de puissance au pédalage. Il coute aussi plus cher. Ses avantages sont le gain de maniabilité et de confort à grande vitesse ou sur des pistes très techniques.
La question qu'il faut alors se poser tourne principalement autour des pistes et sentiers que vous avez l'habitude de prendre ou que vous désirez passer la suite. Un cadre rigide est parfait pour la grande majorité des sentiers et pistes VTT, tandis qu'un cadre suspendu sera le bienvenu si vous roulez principalement sur des terrains difficiles (pierriers, racines, petits sauts, descentes rapides...).

Quel type de roues et pneus ?

La taille standard des roues de VTT est de 26 pouces pour les adultes. Les roues sont assez grandes pour pouvoir roulez sur n'importe quel type de terrain, mais pas trop grandes non plus pour garder de la maniabilité et tourner facilement.
Les pneus sont caractérisés par une taille et une largeur. La notation est de type 26*1.9, ou 26 représente la taille, 26 pouces, et 1.9 la largeur du pneu. La moyenne de largeur des pneus est de 2.0, ce qui est relativement large pour une bonne accroche sur n'importe quel type de terrain. Voir les VTT Loisir

▲ Haut de page

VTT Sport

Les VTT Sport sont conçus pour ceux qui aiment faire du VTT et qui en font régulièrement. Ces VTT sont efficaces et fiables, parfait pour ceux qui veulent allier plaisir et sport, le tout sur n'importe quel type de terrain (à la campagne, à la montagne...).
Si vous êtes intéressé par un VTT sport, il en existe forcément un qui vous conviendra parfaitement.

Un cadre rigide ou suspendu ?

Un cadre rigide suffit à faire du VTT sur la plupart des chemins et sentiers. Si toutefois vous souhaitez faire du VTT un peu plus engagé en empruntant des chemins accidentés et de petites descentes, un cadre suspendu, avec un amortisseur, peut vous apporter plus de confort.
Un cadre tout-suspendu a aussi quelques inconvénients, comme le poids, mais aussi la perte de puissance au pédalage. Il coute aussi plus cher. Ses avantages sont le gain de maniabilité et de confort à grande vitesse ou sur des pistes très techniques.
La question qu'il faut alors se poser tourne principalement autour des pistes et sentiers que vous avez l'habitude.
Un cadre rigide est parfait pour la grande majorité des sentiers et pistes VTT, tandis qu'un cadre suspendu sera le bienvenu si vous roulez principalement sur des terrains difficiles (pierriers, racines, petits sauts, descentes rapides...).

Frein à disque ou frein v-brake ?

Pour du VTT sport, Un frein classique (v-brake) est en général monté car, bien réglé, est tout aussi efficace qu'un frein à disque. Il coute aussi moins cher, et ne nécessite pas de roue et de cadre spécialement conçus pour les monter.
Les freins à disque ont quant à eux plus de puissance et une meilleure progressivité (= plus on appuie sur le frein, plus le vélo freine: on peut ainsi doser son freinage et freiner plus ou moins fort selon les circonstances) Ils sont donc recommandés dans le cas où vous souhaitez faire du VTT plutôt engagé, de longues sorties et d'importants freinages (en descente, à grande vitesse, en montagne...)

Quel type de roues et pneus ?

La taille standard des roues de VTT est de 26 pouces pour les adultes. Les roues sont assez grandes pour pouvoir rouler sur n'importe quel type de terrain, mais pas trop grandes non plus pour garder de la maniabilité et tourner facilement.
Les pneus sont caractérisés par une taille et une largeur. La notation est de type 26*1.9, ou 26 représente la taille 26 pouces, et 1.9 la largeur du pneu. La moyenne de largeur des pneus de VTT Sport est de 2.0, ce qui est relativement large pour une bonne accroche sur n'importe quel type de terrain. Voir les VTT Sport

▲ Haut de page

VTT Performance

Le VTT est bien plus qu'un moyen de déplacement, c'est un véritable sport. Vous êtes à la recherche d'un VTT performant, léger et efficace. Ces VTT ont des géométries spécialement étudiées pour votre pratique, et des périphériques hauts de gamme pour toujours plus de réglages, de précisions et de confort.

Les freins des VTT Performance

Les VTT Performance sont montés avec des freins à disques. Ils ont plus de puissance et pour les hydrauliques également une meilleure progressivité (= plus on appuie sur le frein, plus le vélo freine: on peut ainsi doser son freinage et freiner plus ou moins fort selon les circonstances) que les freins classique type v-brake.

Les autres périphériques

Certains des vélos sont montés avec des pneus « tubeless ». Cela permet de limiter les risques de crevaison car il n'y a plus de chambre à air. Le pneu et la jante forment un tout hermétique. Le tubeless est encore peu répandu dans le monde du vélo mais convient bien aux pratiques du Cross Country.

La transmission

Elle est également un élément clé. Ces VTT ont beaucoup de vitesses (en général 27) pour avoir un maximum de choix de rapport et donc pouvoir rouler aisément partout ou vous le souhaitez.
La plupart des VTT ont des pédales automatiques. Ces pédales permettent d'accrocher ses chaussures de VTT dessus pour avoir un meilleur rendement et un pédalage plus efficace lors de vos sorties. Ils nécessitent d'avoir des chaussures compatibles.

Cadre rigide ou suspendu ?

La principale question qui se pose en général est de savoir si un cadre suspendu (avec un amortisseur) est vraiment plus intéressant qu'un cadre rigide. Il n'y a malheureusement pas de réponse exacte à cette question, puisque cela dépend entièrement de votre pratique, de votre engagement et des terrains que vous arpentez.

Le cadre rigide a pour avantage d'être plus léger, moins cher et plus efficace sur les terrains pas trop accidentés, puisque toute l'énergie transmise dans le pédalage est retransmise directement dans le vélo.
Le cadre tout suspendu est quant à lui plus lourd, plus cher, mais possède aussi de grandes qualités au niveau du confort et de la maniabilité dans les terrains difficiles et à pleine vitesse.

Un des inconvénients du cadre suspendu souvent mis en avant est l'effet de pompage. Cela signifie qu'en pédalant, une petite partie de la puissance du pédalage est perdue dans la compression du cadre (de l'amortisseur) : on pédale donc moins efficacement avec un cadre suspendu.
Pour lutter contre cet effet, b'Twin a mis au point un système anti-pompage, le système NEUF. En descente, votre poids aura tendance à être sur l'arrière du vélo et donc l'amortisseur marchera sans aucun souci pour être le plus confortable et efficace possible. En montée ou sur le plat, votre poids sera plus sur l'avant du vélo, et l'amortisseur ne se compressera alors que sur les plus gros chocs. Vous ne perdrez pas de puissance au pédalage.
La question qu'il faut alors se poser tourne principalement autour des pistes et sentiers que vous avez l'habitude de prendre. Un cadre rigide est parfait pour la grande majorité des sentiers et pistes VTT, tandis qu'un cadre suspendu sera le bienvenu si vous roulez principalement sur des terrains difficiles (pierriers, racines, petits sauts, descentes rapides...).

Quel type de roues et pneus ?

Les fourches des VTT performances ont un débattement (taille de la compression maximale) compris entre 80 et 130mm. 100mm est la taille la plus commune sur ce type de vélo, car est assez grande pour garder un minimum de confort sur le terrains, mais pas trop grande non plus pour garder toute son efficacité lorsque l'on roule avec.

Sur certains VTT tout-suspendus, la taille est supérieure (120 ou 130mm) pour encore plus de confort sur les terrains les plus difficiles. Ces fourches sont parfois « blocable au guidon » ce qui signifie qu'en tournant une petite molette sur le guidon, on bloque totalement la compression de la fourche qui devient une fourche rigide. Cela peut être très intéressant lors de grosses montées ou sur du plat sans aspérité (la route par exemple) pour avoir le maximum de puissance et d'efficacité au pédalage. Voir les VTT Performance

▲ Haut de page

VTT Freeride et Enduro

Le Freeride, la descente (DH) et l'enduro : définition.

Qualifiés de pratiques alternatives, le freeride et la descente sont deux pratiques à la fois très spectaculaires et très dangereuses. Elles se pratiquent sur de forts dénivelés, la plupart du temps à la montagne, et nécessitent le port d'un casque intégral (type motocross) et de nombreuses autres protections (dorsale, genouillères, coudières...)

DH est un sigle provenant du mot anglais « Downhill », qui signifie « Descente ». La DH se pratique sur des pistes très accidentées, fortement pentues, et assez courtes (rarement au dessus de 5 minutes de descente). Le but est de rejoindre un point à un autre le plus rapidement possible. Tous les compétiteurs s'élancent un par un sur la même piste, et tentent de rouler le plus vite vers l'arrivée, ou ils seront classés selon leurs temps. Le Freeride est une pratique très large et aux nombreuses définitions. Dans le freeride, aucun but précis, ou peut être celui de la recherche du bonheur et du maximum de sensations. Il ne peut y avoir de compétitions de freeride: chacun descend les pistes comme il le souhaite, le maître mot est la liberté !

L'enduro

Il consiste lui à de grandes descentes mais aussi quelques montées en VTT. C'est une discipline qui demande beaucoup d'endurance pour parcourir de longues distances sur terrains extrêmes (montagne...).

Cadre rigide ou suspendu ?

Tout dépend des pistes et de la pratique que vous voulez faire. Un cadre rigide a de nombreux avantages mais aussi certains inconvénients.
Un cadre rigide est plus léger, et conviendra plus aux débutants souhaitant développer leur maîtrise du VTT freeride ou de descente. Il oblige en effet à rouler plus « proprement » qu'un cadre tout suspendu, car c'est votre corps, et donc votre conduite et maîtrise du VTT, qui seront privilégiés.
Un VTT avec un cadre rigide pourra toujours passer la où un tout-suspendu passe, si vous avez la technique suffisante. Si vous débutez sur un cadre rigide, vous roulerez ensuite beaucoup mieux sur un tout-suspendu qu'une personne ayant toujours roulé sur un tout-suspendu.
Les inconvénients du cadre rigide sont que vos bras seront soumis à beaucoup plus d'efforts, et que vous irez en général moins vite que les vélos tout-suspendus sur de longues pistes très défoncées.

Le cadre suspendu, qui comporte donc un amortisseur, est intéressant si vous roulez sur des pistes très accidentées et à pleine vitesse. Le confort sera plus important et le vélo sera en général plus stable qu'un rigide si vous souhaitez dévalez les pistes montagnardes très rapidement.

Quel débattement (=quelle taille) pour la fourche ?

Théoriquement, le freeride est faisable avec n'importe quel type de VTT. Si vous souhaitez néanmoins en faire à un niveau assez engagé et correct, nous vous recommandons de prendre une fourche suspendue.
Pour un vélo avec un cadre rigide, le débattement de la fourche est en général compris entre 100 et 150mm. Pour un vélo tout-suspendu, la fourche est généralement comprise entre 130 et 200mm.
Plus une fourche est grande et plus le confort sera important, mais aussi plus elle sera lourde. Si vous ne faites que descendre les montagnes, et remontez en télésiège ou autre télécabine, vous pouvez choisir un vélo avec 150mm ou plus.
Si vous devez également pédaler et/ou rouler parfois sur du plat, descendez des pistes pas forcément très accidentées, il est préférable d'avoir un plus petit débattement, entre 100 et 150.

Frein à disque ou frein v-brake ?

Les freins à disque ont plus de puissance et une meilleure progressivité (= plus on appuie sur le frein, plus le vélo freine: on peut ainsi doser son freinage et freiner plus ou moins fort selon les circonstances). Ils sont donc recommandés dans le cas où vous souhaitez faire de la descente ou du freeride.

Il est conseillé d'utiliser des freins à disque hydraulique, plutôt que des mécaniques, pour plus de précisions et de puissance. Voir les VTT Freeride et Enduro

▲ Haut de page

Quelle taille de vélo choisir ?

Taille de l'utilisateur 1m35 à 1m50 1m50 à 1m65 1m65 à 1m75 1m73 à 1m83 1m80 à 1m95
Gamme Loisir XS S M L XL
Gamme Sport XS S M L XL
Gamme Performance XS S M L XL
Gamme Freeride XS S M L XL
▲ Haut de page