Guides conseils : Bien choisir son matériel de planche à voile

Nos guides conseils
Planche à voile

Bien choisir son matériel de planche à voile

Le gréement est l'ensemble des éléments relatifs à la voilure d'un bateau : mât, cordage, voiles, etc.
Dans la cadre de la planche à voile (windsurf), nous allons vous aider à bien choisir votre voile (free ride ou free race), votre mât, votre wishbone et votre harnais.

Bien choisir sa voile et son flotteur

Trois facteurs sont à prendre en compte pour choisir votre planche de windsurf . Ils sont tous interdépendants et décideront du choix de votre matériel :
  - Selon votre niveau de pratique ;
  - Selon votre gabarit ;
  - Selon votre programme de pratique (planche à voile, funboard).

La voile est le moteur de la planche à voile, selon les conditions météorologiques, elle doit être adaptée et ajustée. En dehors des conditions météorologiques, votre gabarit doit aussi être pris en compte pour une glisse optimale.

Le choix de votre flotteur de windsurf et la taille de votre voile se fait par rapport à :
  - Selon votre niveau de pratique ;
  - Selon votre poids ;
  - Selon la force du vent – il faut adapter la taille de la voile à la force du vent.

> Votre niveau et programme de pratique:

LOISIR ou INITIATION :
par vent léger ou modéré. Vous souhaitez débuter ou vous remettre à la planche à voile.
Vous souhaitez pratiquer avec vos enfants. Vous pratiquez sur lacs ou en bord de mer sans vagues et par vent inférieur à force 2.
Alors vous devriez opter pour un flotteur volumineux et une voile adaptée à votre niveau de pratique et votre gabarit.

FREERIDE :
Vous aimez le planning et la vitesse, et vous naviguez les pieds dans les footstraps. Vous pouvez naviguez dans une mer formée avec de petites vagues et avec des vents supérieurs à force 5.
Alors vous devriez opter pour une planche de freeride polyvalente qui vous laissera une marge de progression importante.

VAGUES :
Vous maitrisez le passage des vagues, vous pouvez sauter avec votre planche ou surfer une vague qui déferlent les flotteurs sont maniables et légers, les voiles maniables et renforcées.
Alors vous devriez opter pour une planche de vague ou freestyle, de petite taille donc très maniable.

> Caractéristiques à prendre en compte dans votre choix :

FACILITÉ D'ACCÈS :
  - Planche : plus la planche est volumineuse plus elle sera facile d'utilisation. Une planche volumineuse aura une flottabilité importante ce qui vous aidera à être stable lors de vos premières sessions.
  - Voile : plus la voile est petite plus elle sera facile d'utilisation. Cependant, pour rappel, il est important de prendre en considération votre gabarit, votre niveau de pratique ainsi que la force du vent.

MANIABILITÉ :
  - Planche : Les planches à voile courtes sont plus maniables et vous permettront plus facilement d'engager vos figures et sauts.
  - Voile : plus la voile est petite plus elle sera maniable, cependant pour des personnes de gabarits importants il est conseillé d'utiliser une voile de taille plus volumineuse. Les conditions météorologiques sont aussi à prendre en compte.

LÉGÈRETÉ :
  - Planche : les fabrications en sandwich permettent de gagner du poids et donc de naviguer une planche / flotteur plus léger.
  - Voile : le poids de la voile est en partie expliqué par le nombre de lattes sur celle-ci. Pour les débutants, les voiles avec 4 ou 5 lattes sont conseillées car plus légères.

SOLIDITÉ :
  - Planche : la solidité de votre planche à voile dépendra des matériaux utilisés.
  - Voile : les tissus tramés sur les voiles apportent de la résistance dans les vagues.

PUISSANCE :
  - Voile : les profils plus creux et avec plus de lattes.

Voir toutes les voiles

▲ Haut de page

Bien choisir son mât et son wishbone

Il y a 2 grandes catégories de mâts :

• Les mâts de diamètre standard avec 30 % de carbone et 45 % de carbone sont plus adaptés aux voiles de grandes surfaces car ils ont une meilleure dynamique sur des hauteurs plus grandes.

• Les mâts de diamètre réduit (RDM) avec 75 % de carbone sont quant à eux plus adaptés aux voiles récentes et en particulier aux petites surfaces ou voiles de vagues car ils sont plus résistants. Ces mâts demandent des rallonges RDM ou des adaptateurs.
Plus le pourcentage de carbone est élevé plus le mât est léger et nerveux donc plus performant.

Attention : La plupart des mâts étant en 2 parties, il est primordial de bien vérifier que les 2 parties sont bien emboitées lorsque la voile est gréée ca sinon le mât peut casser en navigation.


Il est nécessaire de choisir le mât et le wishbone en fonction de la taille de la voile.

Retrouvez ci-dessous le tableau de correspondance selon la surface de la voile en m² :


A titre indicatif, un mât de 17 est extrêmement mou tandis qu'un mât de 35 est très rigide.

Voir tous les mâts

Voir tous les wishbones

▲ Haut de page

Bien choisir son harnais

Bien choisir son harnais est indispensable pour naviguer confortablement.

La gamme comprend 2 grands types de harnais de planche à voile :

Le harnais culotte:

Avec des sangles sous cutales, le harnais culotte permet une traction en position plus assise. Ce type de harnais dont le maintien se fait au niveau des fessiers, est souvent utilisé pour les longs bords en slalom Race ou en freeride avec des voiles puissantes. Le crochet est positionné relativement bas ;
Voir tous les harnais culotte

Le harnais ceinture :

Comme son nom l'indique, le harnais ceinture se met autour de la taille. Les modèles sont plus ou moins rigides. Le harnais ceinture sans sangles sous cutales dispose d'un crochet placé plus haut ce qui permet de se décrocher plus facilement. Plus adapté à des voiles moins puissantes, la navigation est plus droite.

Le harnais est un élément important, plus vous passerez d'heures à naviguer, plus vous devrez choisir un harnais confortable avec un très bon maintien.

Le choix du harnais dépend donc de la pratique de la planche à voile :

• Loisir freeride : vous naviguez surtout avec des vents inférieur à force 5 et des planches à gros volumes, un harnais ceinture est adapté car vous aurez souvent à le décrocher du gréement (ensemble de l'équipement) et son crochet en position haute facilitera cette manœuvre ;

• Race slalom : vous tirez de longs bords avec des voiles puissantes le harnais culotte est plus adapté pour optimiser la traction et le confort ;

• Vagues et freestyle : de fréquent changements de positions, privilégiez le harnais ceinture plus facile à décrocher et permettant de naviguer plus droit.

Pour ceux qui naviguent sur de larges surfaces ou qui ont des problèmes de dos, le harnais culotte facilitera la répartition de la charge et donc vous fera économiser vos forces.

Voir tous les harnais ceinture

Dans tous les cas, le harnais doit être choisi à la bonne taille.

L'attache :

Il est également important de bien choisir votre attache qui relie le harnais au wishbone (arceau qui entoure la voile pour faciliter sa manipulation). Il existe plusieurs tailles d'attache.

Voir toutes les attaches

▲ Haut de page